Zika: découverte d'anticorps efficaces contre le virus

chargement

épidémie Un pas supplémentaire vers un vaccin a été fait par les chercheurs. Des anticorps visiblement efficaces contre le virus Zika ont été découverts.

  28.07.2016, 08:03
Le moustique Aedes aegypti est le principal vecteur du virus.

Des chercheurs américains ont identifié des anticorps chez des souris qui neutralisent le Virus Zika et peuvent protéger contre une infection, selon des travaux publiés mercredi aux Etats-Unis. Cette découverte représente un pas important pour développer un vaccin.

Elle peut également permettre de trouver potentiellement de nouvelles thérapies basées sur ces anticorps, estiment les scientifiques dont l'étude paraît dans la revue américaine Cell.

Ces deux anticorps se fixent exclusivement sur le Zika et pas sur les autres virus de la même famille, comme celui de la dengue notamment.

"Certains de ces anticorps peuvent neutraliser les souches africaines, asiatiques et américaines du Zika", souligne Daved Fremont, professeur de pathologie et d'immunologie à la faculté de médecine de l'université Washington à St-Louis, principal coauteur de ces travaux. Cela signifie qu'un tel vaccin pourrait protéger contre toutes les souches de Zika dans le monde, estime-t-il.

Ces anticorps pourraient provoquer une réaction immunitaire contre le Zika, estime le Dr Fremont suggérant la possibilité de faire un vaccin à partir seulement d'une protéine virale cultivée plutôt qu'avec le virus entier.

Patients à hauts risques

Les vaccins produits à partir d'un virus vivant sont efficaces, mais ne peuvent pas être utilisés chez des femmes enceintes ou des personnes souffrant de certaines maladies chroniques dont le système immunitaire est fortement affaibli.

Les anticorps qui protègent les souris contre le virus Zika dans cette étude pourraient ainsi potentiellement être utilisés pour traiter des patients à hauts risques et les femmes enceintes.

Dans la mesure où ces anticorps ont été obtenus chez des souris, ils devront être modifiés pour ressembler à des anticorps humains pouvant être utilisés cliniquement.

Le Zika peut provoquer des défauts congénitaux dévastateurs dont surtout la microcéphalie du foetus, un développement insuffisant du cerveau.

Des chercheurs canadiens ont annoncé le 19 juillet le démarrage du premier essai clinique (phase 1) d'un vaccin candidat contre le Zika. Une dizaine de groupes pharmaceutiques travaillent sur un vaccin anti-Zika, selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

MenaceJO de Rio 2016: les risques liés au virus Zika sont surestimés selon une étude américaineJO de Rio 2016: les risques liés au virus Zika sont surestimés selon une étude américaine

EpidémieVirus Zika: 28 cas d'infections confirmés en Suisse depuis le début de l'annéeVirus Zika: 28 cas d'infections confirmés en Suisse depuis le début de l'année

épidémieEtats-Unis: les moustiques porteurs du Zika se sont peut-être installés en FlorideEtats-Unis: les moustiques porteurs du Zika se sont peut-être installés en Floride

Top