24.02.2018, 19:47

Yémen: double attentat suicide revendiqué par l'EI, au moins 14 morts et 40 blessés

chargement
Le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué la responsabilité de cette double attaque (illustration).

Attentat-suicide Dans le sud du Yémen, deux attentats suicide ont provoqué la mort d'au moins 14 personnes. L'Etat islamique a revendiqué la responsabilité de cette double attaque. Il s'agit de la première attaque du genre dans le sud du Yémen depuis la reprise des affrontements en janvier.

Deux attentats suicide à la voiture piégée ont fait au moins 14 morts et une quarantaine de blessés samedi à Aden, le grand port du sud du Yémen, apprend-on auprès de médecins et des services de sécurité. Ils ont été revendiqués par le groupe Etat islamique (EI).

L'attaque visait le quartier général des forces antiterroristes dans le sud-ouest d'Aden, un camp dans lequel six assaillants ont tenté de pénétrer après avoir provoqué les deux explosions devant la grille extérieure, indiquent les services de sécurité. Les assaillants ont été tués par les gardes affectés à la protection du complexe et leurs corps ont été transférés vers un hôpital militaire, a déclaré une source médicale.

"Tous les terroristes ont été éliminés avant qu'ils n'aient pu atteindre la grille extérieure du siège de l'antiterrorisme", a fait savoir la police dans un communiqué. Trois gardes, ainsi qu'une femme et deux enfants, ont péri dans l'assaut tandis que 40 personnes, principalement des civils, ont été blessées.

Le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué la responsabilité de cette double attaque par le biais de son organe de propagande Amak, qualifiant ces attentats "d'opérations martyr".

 

 

Puissantes explosions

L'hôpital Djoumhouriya d'Aden a vu arriver les corps de cinq victimes, essentiellement des militaires, ainsi qu'un certain nombre de blessés, parmi lesquels des civils. Des habitants ont décrit deux puissantes explosions suivies par un épais nuage de fumée tandis que des ambulances tentaient d'évacuer les victimes.

Cette attaque est la première du genre dans la partie sud du Yémen depuis que des affrontements ont repris en janvier entre des séparatistes et des troupes du gouvernement du président Abd Rabbou Mansour Hadi. Ce dernier est soutenu depuis 2015 par une coalition sous direction de l'Arabie saoudite en guerre contre les miliciens chiites houthis alignés sur l'Iran.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

attaques aériennesYémen: une septantaine de civils tués dans des raids de la coalitionYémen: une septantaine de civils tués dans des raids de la coalition

Yémen: 70 civils tués dans des raids

Mardi, deux raids aériens de la coalition dirigée par l'Arabie saoudite ont tué au Yémen 68 civils, dont au moins 8...

  28.12.2017 12:55

BLOCUSBlocus sur le Yémen: des millions de personnes meurtries par la "plus grande famine" de ces dernières décenniesBlocus sur le Yémen: des millions de personnes meurtries par la "plus grande famine" de ces dernières décennies

YémenYémen: missile Houtis intercepté au-dessus de RyadYémen: missile Houtis intercepté au-dessus de Ryad

PiratesYémen: victime de pirates, un bateau de pêche iranien se fait aider par l'US NavyYémen: victime de pirates, un bateau de pêche iranien se fait aider par l'US Navy

Top