02.08.2015, 19:51

Vers des élections anticipées

chargement

Toute la journée d'hier, le président portugais, Anibal Cavaco Silva, membre de l'opposition de centre-droit, a reçu les partis représentés à l'Assemblée pour tenter de surmonter l'impasse provoquée par la chute du premier ministre, José Socrates, après le rejet de son dernier programme d'austérité.

En théorie, Anibal Cavaco Silva, qui n'a toujours pas formellement accepté la démission du chef de gouvernement, peut encore tenter une médiation pour trouver un nouveau gouvernement de consensus entre le PS et le Parti social-démocrate, principale force d'opposition qu'il a longtemps dirigée. En pratique, cette hypothèse semble exclue, l'ensemble des partis ayant appelé à des élections anticipées.

Selon l'agenda, le scrutin ne pourra se tenir qu'à partir du 29 mai. Il y a pourtant urgence à surmonter l'impasse politique: le Portugal est, à court terme, menacé de banqueroute, et doit trouver d'ici le 15 juin neuf milliards d'euros pour faire face à ses obligations extérieures. /ats-afp-reuters


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PandémieCoronavirus: des robots assistent les malades italiensCoronavirus: des robots assistent les malades italiens

live
directCoronavirus: environ 5000 membres de la protection civile mobilisésCoronavirus: environ 5000 membres de la protection civile mobilisés

homicidesFrance: une attaque au couteau fait deux morts et sept blessés dans la DrômeFrance: une attaque au couteau fait deux morts et sept blessés dans la Drôme

deuil nationalCoronavirus: la Chine se fige en hommage aux mortsCoronavirus: la Chine se fige en hommage aux morts

On décortiqueCoronavirus – Fake news: non, des pays ne sont pas épargnés par le virus grâce à la chloroquineCoronavirus – Fake news: non, des pays ne sont pas épargnés par le virus grâce à la chloroquine

Top