Veillée d’armes à Kiev

chargement

UKRAINE Impuissant à pacifier l’est du pays, Petro Porochenko va au-devant d’une présidentielle très périlleuse.

Par Pascal Baeriswyl
 30.03.2019, 00:01
Lecture: 4min
Premium
Les tensions avec la Russie ont aussi exacerbé les milieux nationalistes ukrainiens, comme ici lors d’un défilé, en janvier dernier.

Trente-neuf candidat(e)s pour un fauteuil. Le premier tour de la présidentielle, demain, en Ukraine, traduit les désillusions et la dispersion politique de tout un pays. Une Ukraine traumatisée (annexion de la Crimée par la Russie, guerre au Donbass) et rongée par une corruption contre laquelle le président Petro Porochenko a montré son impuissance, voire son cynisme.

Incidemment, c’est un acteur...

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: la Suisse compte 2686 nouveaux cas pour 29'859 tests, 8 morts et 127 hospitalisationsCoronavirus: la Suisse compte 2686 nouveaux cas pour 29'859 tests, 8 morts et 127 hospitalisations

VerdictProcès George Floyd: l’ex-policier reconnu coupable du meurtreProcès George Floyd: l’ex-policier reconnu coupable du meurtre

live
MONDECoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 20 avrilCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 20 avril

MenacesLiberté de la presse: plus d’agressions contre les journalistes en Suisse avec la pandémieLiberté de la presse: plus d’agressions contre les journalistes en Suisse avec la pandémie

ConflitsTchad: le président Idriss Déby est mort de blessures reçues au frontTchad: le président Idriss Déby est mort de blessures reçues au front

Top