07.08.2015, 15:16

Vatican: dénonciation de l'"indifférence" face aux persécutions contre les chrétiens

chargement
Le pape François lors de la célébration de la Passion, le Vendredi Saint, dans la basilique Saint-Pierre.

religions L'office de la Passion dans la basilique Saint-Pierre, au Vatican, a visé les responsables occidentaux, quant à leur "inquiétante indifférence" face à la persécution des chrétiens dans le monde.

Cet office solennel présidé par le pape François commémore chaque année le procès, la montée au calvaire et la crucifixion de Jésus à Jérusalem, célébrée le Vendredi Saint.

Condamnant "la furie djihadiste des extrémistes somaliens" contre des étudiants kényans qui a fait 147 morts jeudi, le prédicateur de la Maison pontificale, le franciscain Raniero Cantalamessa a mis en garde les Occidentaux: "Nous risquons tous, institutions et personnes du monde occidental, d'être des Ponce Pilate qui se lavent les mains" du sort des chrétiens.

"Les chrétiens, a remarqué le prédicateur, ne sont certainement pas les seules victimes des violences homicides dans le monde, mais on ne peut ignorer qu'ils sont les victimes désignées et les plus fréquentes dans de nombreux pays."

"Qui a à coeur le sort de sa propre religion ne peut demeurer indifférent à tout cela", a-t-il souligné, en écho à des déclarations récentes du pape qui avait reproché à la communauté internationale de "vouloir cacher" les persécutions contre les chrétiens. Le père Cantalamessa a aussi mentionné les 21 coptes égyptiens morts assassinés en février dernier par un groupe djihadiste en Libye "en "murmurant le nom de Jésus", a-t-il relevé.

Brutalité condamnée

Au début de la célébration, le pape François, vêtu d'une chasuble rouge, s'est étendu pour une prière sur le sol de la basilique, devant l'autel majeur, pendant que l'assemblée priait en silence.

Le matin même, François avait condamné la "brutalité insensée" de l'attaque menée par des islamistes shebab, dans un télégramme au président de la conférence épiscopale kényane, le cardinal John Njue.

La persécution des chrétiens, de l'Afrique au Moyen Orient en passant par le Pakistan, devrait constituer une des méditations du Chemin de croix que le pape présidera dans la soirée au Colisée.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
directCoronavirus:  "Le virus ne se transmet pas après la mort"Coronavirus:  "Le virus ne se transmet pas après la mort"

semaine sainteCoronavirus: le pape célèbre la messe des Rameaux sans fidèlesCoronavirus: le pape célèbre la messe des Rameaux sans fidèles

RétrospectiveEn 1960, Albert Camus meurt dans un accidentEn 1960, Albert Camus meurt dans un accident

DrameRussie: 2 morts dans une explosion d’un immeuble en plein confinementRussie: 2 morts dans une explosion d’un immeuble en plein confinement

malédictionDeux membres de la famille Kennedy présumés mortsDeux membres de la famille Kennedy présumés morts

Top