Un médecin américain en contact avec Ebola rapatrié

chargement

Epidémie Un médecin américain en place en Sierra Leone a été rapatrié aux Etats-Unis. En contact avec le virus Ebola, il doit être hospitalisé en quarantaine.

Par ATS
  29.09.2014, 07:08
Le Liberia est le pays le plus touché par l'épidémie d'Ebola sévissant depuis fin 2013 en Afrique de l'Ouest.

Un médecin américain en contact avec le virus Ebola en Sierra Leone a été transféré dimanche aux Etats-Unis. Il doit être hospitalisé en quarantaine dans une clinique des instituts américains de la Santé (NIH), ont annoncé les autorités sanitaires.

"Prenant toutes les mesures de précaution possibles, le patient a été admis au centre clinique des NIH" conçu pour des mises en quarantaine et doté d'un "personnel spécialisé dans les maladies infectieuses comme Ebola", ont indiqué les NIH dans un communiqué.

Le patient, dont l'identité n'a pas été révélée, travaillait comme volontaire dans un centre de traitement d'Ebola en Sierra Leone.

Deux médecins américains et une missionnaire aide-soignante infectés par le virus Ebola au Libéria ont déjà été rapatriés aux Etats-Unis et sont désormais guéris.

Le docteur Rick Sacra, 51 ans, a été déclaré guéri et a pu sortir du centre médical du Nebraska (centre) où il avait été traité en quarantaine après avoir été rapatrié en septembre.

Transfusions de plasma sanguin

Sa guérison pourrait s'expliquer par deux transfusions de plasma sanguin qui provenait de son collègue à l'organisation caritative Samaritan's Purse, Dr Kent Brantly, 33 ans qui a guéri de l'infection, ont expliqué ses médecins. Ce dernier avait également été infecté au Libéria puis rapatrié aux Etats-Unis.

Outre ces transfusions sanguines, le Dr Sacra a reçu un traitement expérimental qui n'a pas été identifié. L'équipe soignante avait seulement précisé qu'il ne s'agissait pas du sérum expérimental ZMapp, administré au Dr Brantly et à l'aide-soignante Nancy Writebol, également rétablie.

L'épidémie d'Ebola, la plus grave depuis l'apparition du virus en 1976, a franchi le cap des 3000 morts. Le virus a tué près de la moitié des quelque 6500 personnes infectées recensées, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

L'infection se produit par contact direct avec les fluides corporels, sang, liquides biologiques ou sécrétions. La période d'incubation va de 2 à 21 jours. Le patient devient contagieux à partir du moment où des symptômes se manifestent. Il ne l'est pas pendant la période d'incubation.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: la Suisse compte 1240 nouveaux cas pour 22'036 tests, 10 morts et 71 hospitalisationsCoronavirus: la Suisse compte 1240 nouveaux cas pour 22'036 tests, 10 morts et 71 hospitalisations

PROCHE-ORIENTConflit entre Israël et le Hamas: la pression diplomatique s’accroîtConflit entre Israël et le Hamas: la pression diplomatique s’accroît

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 17 maiCoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 17 mai

crise migratoireEspagne: un millier de migrants arrivent à Ceuta en une journée, un recordEspagne: un millier de migrants arrivent à Ceuta en une journée, un record

intempériesLe cyclone Tauktae frappe une Inde fragilisée par le Covid-19Le cyclone Tauktae frappe une Inde fragilisée par le Covid-19

Top