Un essai thérapeutique tourne au drame à Rennes

chargement

FRANCE Un essai clinique pour évaluer une molécule antidouleur a causé l’hospitalisation de six volontaires sains. L’un d’eux est en état de mort cérébrale.

Par Anne Jouan et Armelle Bohineust
  16.01.2016, 00:49
Premium
Le laboratoire français Biotrial a conduit les essais pour le compte du groupe pharmaceutique portugais Bial.

Un essai clinique a mal tourné en Bretagne. Cet essai de phase 1 a été réalisé dans un établissement privé autorisé, spécialisé dans la réalisation d’essais cliniques, dans le but d’évaluer la sécurité d’emploi, la tolérance, les profils pharmacologiques de cette molécule, chez des volontaires sains.

Cet accident a causé l’hospitalisation de six volontaires au Centre hospitalier universitaire de Rennes....

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: l'extension du pass sanitaire dope la vaccination en ItalieCoronavirus: l'extension du pass sanitaire dope la vaccination en Italie

AnnulationSuisse – France: Emmanuel Macron ne recevra pas Guy Parmelin en novembreSuisse – France: Emmanuel Macron ne recevra pas Guy Parmelin en novembre

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du samedi 18 septembreCoronavirus: toutes les nouvelles du samedi 18 septembre

New YorkONU: Cassis inaugure une oeuvre de l’artiste suisse Saype au siège des Nations UniesONU: Cassis inaugure une oeuvre de l’artiste suisse Saype au siège des Nations Unies

Carnet noirAlgérie: l'ex-président déchu Abdelaziz Bouteflika est mortAlgérie: l'ex-président déchu Abdelaziz Bouteflika est mort

Top