27.10.2018, 00:01

Un dernier président pour la forme

Premium
chargement
Le caractère représentatif de la présidence diminue l’intérêt pour ces élections.
Par par Louis Rossier

CAUCASE Les Géorgiens choisiront, demain, leur chef d’Etat pour la dernière fois. Mais l’élu jouera un rôle mineur.

C’est la dernière fois que les citoyens géorgiens pourront choisir leur président. Selon une révision constitutionnelle initiée en 2010, un collège électoral constitué de ministres et d’élus régionaux doit élire le prochain président en 2024.

D’un régime semi-présidentiel, le gouvernement bascule ainsi vers un régime parlementaire. La nouvelle Constitution allège aussi la fonction présidentielle, la réduisant à un...

À lire aussi...

RECHERCHELe rôle clé des chauves-sourisLe rôle clé des chauves-souris

Le rôle clé des chauves-souris

Alors que l’épidémie se poursuit en Chine, la chasse aux nouveaux coronavirus s’intensifie.

  19.02.2020 00:01
Premium

IMMIGRATIONLa Grèce durcit sa politiqueLa Grèce durcit sa politique

La Grèce durcit sa politique

Frontière maritime, centre de rétention, renfort de patrouilles en mer Egée, le gouvernement conservateur grec...

  19.02.2020 00:01
Premium

Les Serbes bloquent la Bosnie

Accusant des juges internationaux d’être «antiserbes», les parlementaires bloquent le système fédéral.

    19.02.2020 00:01
Premium

ChanceLe tirage de l'Euromillions n'a pas fait de chanceuxLe tirage de l'Euromillions n'a pas fait de chanceux

TerrorismeUne Genevoise interdite d'entrée sur le territoire suisseUne Genevoise interdite d'entrée sur le territoire suisse

Top