21.06.2018, 00:01

Un départ met en péril un des piliers onusiens

Premium
chargement
La salle du Conseil des droits de l’homme, à Genève, ne verra plus de représentant des Etats-Unis.
Par par Sandrine Hochstrasser

GENÈVE INTERNATIONALE Le retrait américain risque d’accroître encore le déséquilibre au sein du Conseil des droits de l’homme.

C’est un raout qui bat son plein en ce moment même, à Genève. Le Conseil des droits de l’homme réunit, pendant trois semaines, les représentants de 47 pays ainsi qu’une nuée d’ONG et de lobbyistes. Au menu d’hier: violence envers les femmes, protection des migrants, trafic d’êtres humains.

Alors que le cénacle poursuivait, hier, ses discussions protocolées, les couloirs et...

À lire aussi...

épidémieCoronavirus: 99 nouveaux cas sur le paquebot en quarantaine au JaponCoronavirus: 99 nouveaux cas sur le paquebot en quarantaine au Japon

tournée mondialeMalade, Elton John interrompt brusquement un concertMalade, Elton John interrompt brusquement un concert

LitigeEtats-Unis: Bayer et BASF condamnés à verser 260 millions à un cultivateurEtats-Unis: Bayer et BASF condamnés à verser 260 millions à un cultivateur

EpidémieCoronavirus: le bilan en Chine s’alourdit à 1770 morts, des experts se réunissent à PékinCoronavirus: le bilan en Chine s’alourdit à 1770 morts, des experts se réunissent à Pékin

IntempériesTempête Dennis: un mort au Royaume-Uni, foyers sans électricité en FranceTempête Dennis: un mort au Royaume-Uni, foyers sans électricité en France

Top