29.03.2016, 08:27

L'homme qui menaçait de se faire exploser à bord de l'avion détourné à Chypre a été arrêté

chargement
1/2  

Chypre Un avion de la compagnie EgyptAir a été détourné ce mardi matin alors qu'il quittait Alexandrie. Il a atterri à l'aéroport de Larnaca avec près de 60 personnes à bord. Un pirate de l'air, qui demandait l'asile à Chypre où se trouve son ex-femme, menaçait de se faire exploser. Il a été arrêté en début d'après-midi.

Le détournement d'un avion d'EgyptAir sur l'aéroport de Larnaca à Chypre a pris fin mardi après-midi avec l'arrestation du pirate de l'air. Ce dernier est sorti de l'appareil mains en l'air, a rapporté la présidence chypriote.

Le ministère chypriote des Affaires étrangères a confirmé sur Twitter que le détournement était "terminé".

Le pirate de l'air avait détourné mardi un avion de la compagnie EgyptAir vers l'aéroport de Larnaca à Chypre, où il avait réclamé de voir son ex-épouse chypriote après avoir libéré la plupart des passagers. L'Airbus A-320, qui transportait au total 55 passagers, et non 81 comme précédemment annoncé, assurait la liaison entre la ville côtière égyptienne d'Alexandrie (nord) et le Caire avant d'être détourné vers Larnaca, dans le sud de l'île méditerranéenne de Chypre.

En fin de matinée, le pirate avait libéré les passagers, à l'exception de 4 étrangers et de l'équipage.

 

Ex-épouse à l'aéroport

Tout était calme autour de l'avion, isolé sur le tarmac de l'aéroport. Le pirate de l'air est de nationalité égyptienne, a indiqué une source gouvernementale chypriote. Un porte-parole de l'aviation civile égyptienne a cependant dit ne pas être en mesure de confirmer sa nationalité ou son identité.

Après l'atterrissage de l'avion à Larnaca et la libération sans heurt de la majorité des passagers, le preneur d'otages a demandé à voir son ex-compagne chypriote, selon une source gouvernementale chypriote. Celle-ci a été emmenée à l'aéroport depuis son village, accompagnée d'un enfant, a rapporté la télévision chypriote Sigma.

 

Ni pistolet ni aucune arme

Le pilote avait annoncé à la tour de contrôle qu'un homme menaçait de faire détonner une ceinture bourrée d'explosifs, le forçant à se dérouter sur Larnaca, selon l'aviation civile égyptienne. L'avion a été autorisé à atterrir à 10h30 (07h30 en Suisse).

"Il n'avait ni pistolet ni aucune arme. Nous ne savons pas encore si sa ceinture d'explosifs est réelle mais nous avons considéré qu'elle l'était pour la sécurité des passagers", a dit M. Fathy.

 

Quoiqu'il en soit, le président chypriote Nicos Anastasiades a estimé que les motivations du pirate de l'air n'étaient toujours pas claires mais "dans tous les cas ça n'est pas lié au Terrorisme". Interrogé sur la demande du pirate de l'air de voir son ex-épouse, le président a ajouté: "il y a toujours une femme"

 

 


 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

AVIATIONUn accident entre un Airbus et un drone évité de justesseUn accident entre un Airbus et un drone évité de justesse

Détournement d'avionAvion détourné sur Genève: le copilote éthiopien était en crise de paranoïaAvion détourné sur Genève: le copilote éthiopien était en crise de paranoïa

Top