08.02.2018, 00:01

Un accord au forceps

Premium
chargement
Horst Seehofer (à gauche), de la CSU, Angela Merkel, de la CDU, et Martin Schulz, du SPD, sont parvenus, hier, à un accord.
Par Propos recueillis par Pascal Baeriswyl

ALLEMAGNE Angela Merkel salue la perspective d’un gouvernement «stable» après une alliance qui lui a coûté très cher avec les sociaux-démocrates et les conservateurs bavarois.

Angela Merkel a posé, hier, les jalons d’un quatrième mandat de chancelière d’Allemagne grâce à un accord de gouvernement conclu dans la douleur entre son parti conservateur (CDU), son allié bavarois (CSU) et les sociaux-démocrates (SPD), qui obtiennent des postes ministériels clés (lire ci-contre).

En perte de vitesse dans les sondages, le SPD a, néanmoins, reprit à la droite le...

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: le trafic est stable après l'ouverture de la frontière italienneCoronavirus: le trafic est stable après l'ouverture de la frontière italienne

Réseaux sociauxEclairage: «Les flammes du Capitole»Eclairage: «Les flammes du Capitole»

TragiqueInde: une éléphante enceinte a été tuée par un fruit rempli de pétardsInde: une éléphante enceinte a été tuée par un fruit rempli de pétards

DéconfinementCoronavirus et restos: comment s'organisent nos voisins européens?Coronavirus et restos: comment s'organisent nos voisins européens?

PandémieCoronavirus: le WEF organisera un sommet pour changer la société en janvier 2021Coronavirus: le WEF organisera un sommet pour changer la société en janvier 2021

Top