Tempête Carmen: quarante départements encore en vigilance orange

chargement

tempête Carmen La tempête Carmen a privé lundi quelque 65'000 foyers français d'électricité. Des vents soufflant à plus de 100km/h dans les terres et à 150km/h sur le littoral de Charente-Maritime et des Landes ont été enregistrés par Météo-France. Quarante départements couvrant tout l'ouest du pays ont été placés en "vigilance orange".

  01.01.2018, 16:41
La concomitance du passage de Carmen avec des coefficients de marée élevés risque d'entraîner des phénomènes de submersion marine.

Quelque 11'000 foyers étaient privés d'électricité lundi soir en Bretagne et en Nouvelle-Aquitaine à la suite du passage de la tempête Carmen, selon un décompte du réseau de distribution Enedis (ex-ERDF). Au plus fort de la tempête, 65'000 foyers ont dû se passer de courant.

Quarante départements couvrant tout l'ouest du pays ont été placés en "vigilance orange" par Météo-France, qui a relevé des rafales à plus de 100km/h dans les terres et à 150km/h sur le littoral. Dans la soirée, seuls les deux départements corses étaient encore placés en alerte en raison des risques de vents violents.

Selon Enedis, 4'600 foyers étaient privés d'électricité en Bretagne et 5'000 dans l'ancienne région Aquitaine.

La filiale d'EDF précise dans un communiqué que "1'500 agents (...) et entreprises prestataires se sont mobilisés sur tout le territoire pour faire face à la situation et rétablir les clients au plus vite en ce 1er janvier 2018".

 

 

 

Jusqu'à mardi

La concomitance du passage de Carmen avec des coefficients de marée élevés risque d'entraîner des phénomènes de submersion marine sur les parties "exposées ou vulnérables" du littoral, notamment en Nouvelle-Aquitaine, où des déferlantes jusqu'à 9 mètres sont attendues. Le phénomène de surcote engendrera en outre des niveaux d'eau importants sur la confluence Garonne-Dordogne lors des pleines mers, a expliqué Météo France.

La fin de l'évènement est prévue mardi à 6h.

Aucune région épargnée

Ces risques météo a conduit plusieurs municipalités à annuler des événements prévus en bord de mer. Ainsi, certains traditionnels bains du Nouvel An ont été annulés ou reportés, comme celui d'Anglet (Pyrénées-Atlantiques), reprogrammé pour le 7 janvier.

La mairie de La Rochelle (Charente-Maritime) a annulé le bal du Nouvel An prévu lundi soir sur le Vieux-Port et la ville de Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) a interdit l'accès aux plages jusqu'à mardi.

Aucune région ne devrait être épargnée par le vent. Les consignes à observer en cas de vents violents sont de limiter ses déplacements, d'adapter sa vitesse en voiture, de faire attention aux chutes d'objets, d'éviter de se promener sur les zones littorales et forestières.

Carmen, "tempête hivernale classique", est d'une intensité comparable à Ana (11 décembre) et Bruno (mercredi).

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

INTEMPERIESLa tempête Carmen s'abat sur la France et fait un mort dans le sud-ouestLa tempête Carmen s'abat sur la France et fait un mort dans le sud-ouest

TempêteEspagne: la tempête "Bruno" et ses rafales à 120 km/h font deux mortsEspagne: la tempête "Bruno" et ses rafales à 120 km/h font deux morts

IntempériesPhilippines: le bilan de la tempête tropicale Tembin passe à plus de 200 mortsPhilippines: le bilan de la tempête tropicale Tembin passe à plus de 200 morts

Top