22.03.2016, 14:48

Témoignage d'une Bruxelloise qui travaille à proximité de la station Maelbeek

chargement
1/2  

Attentats de Bruxelles Deux explosions ont eu lieu à l'Aéroport national et dans le métro bruxellois ce mardi matin. Nathalie Vangoidsenhoven, une employée du ministère de l'énergie, témoigne. Elle se trouvait à 50 mètres seulement du métro dans un des bureaux de l'institution, à quelques encablures du Parlement belge et du quartier des institutions européennes.

Nathalie Vangoidsenhoven, comment allez-vous après l'explosion du métro de Maelbeek? 

Bon, ça va. Je commence malheureusement à avoir l'habitude. J'ai vécu les attentats de Ouagadougou au Burkina Faso. J'étais volontaire au sein de la société Exchange quand les attentats ont eu lieu (ndlr: le vendredi 15 janvier dernier). Je me trouvais à côté du bar "Le Capuccino", un des endroits visés par les terroristes. Ce matin, je suis arrivée plus tôt dans le quartier pour faire du sport dans une salle qui se trouve en face de mon bureau, donc à deux pas de la station de métro Maelbeek.

Vous êtes arrivée avant l'explosion à votre bureau?

Oui, d'habitude j'arrive vers 9 heures, cette fois j'étais en poste plus tôt. J'avais entendu parler de l'explosion à l'aéroport. L'explosion, je l'ai vécue quelques minutes plus tard en direct. J'ai alors repensé au Burkina mais aussi à mon immeuble dans un quartier de résidence qui se trouve à Koekelberg, à quelques mètres seulement de Molenbeek. Je travaille dans le centre rue de la Loi soir au coeur de tous ces événements. Tous les bâtiments ont été évacués et interdits d'accès sauf le nôtre. J'ai pu sortir prendre quelques photos. La police n'est pas venue nous informer, seul le responsable du bâtiment est venu nous demander de rester au bureau.

Avez-vous pu contacter vos proches?

J'ai pu contacter ma soeur dix secondes. Elle travaille au cabinet ministériel du budget qui est à quelques dizaines de mètres d'où je me trouve actuellement. On peut communiquer par WhatsApp, les portables ne passent pas. Mes parents qui sont dans le Brabant wallon sont aussi en sécurité. Un collègue est en état de choc. Il venait de sortir du bus quand il a aperçu les personnes sortant ensanglantées du métro de Maelbeek.

Avec l'arrestation de Salah Abdeslam, les attentats de ce mardi matin. Y a-t-il un climat de peur qui grandit à Bruxelles?

Oui. J'essaye de moins me promener en ville. Je ne mets pas les pieds à Molenbeek. Les gens ne parlent que de ça ici. Vous vous souvenez du "lockdown" (fermeture des transports et des éclairages publics)? Eh bien ce n'est plus seulement en train d'arriver à Bruxelles mais dans tout le pays. La police boucle notre quartier. Les rues se sont vidées, je ne suis pas pressée de rentrer chez moi.

   

 

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

ExplosionsAttentats de Bruxelles: les bombes se trouvaient dans les valisesAttentats de Bruxelles: les bombes se trouvaient dans les valises

Top