28.11.2018, 00:01

Taman ne croit pas à la guerre avec Kiev

Premium
chargement
Un des trois navires ukrainiens arraisonnés par les Russes, dimanche, a subi de gros dégâts.
Par Emmanuel Grynszpan

RUSSIE Après l’incident naval en mer d’Azov, les pêcheurs russes de la baie de Taman espèrent un retour au calme.

L’écume s’est vite dispersée après l’incident naval de dimanche, en mer d’Azov. A Taman et dans les bourgs voisins bordant la mer intérieure, personne ne croit à l’imminence d’un conflit avec l’Ukraine. «Les Ukrainiens n’ont pas les moyens de nous inquiéter avec leurs rafiots», clame Alexandre Voronov, pêcheur au chômage né à Taman, bourgade endormie de...

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: plus de 46'000 morts dont un bébé de 6 semainesCoronavirus: plus de 46'000 morts dont un bébé de 6 semaines

StupéfiantEtats-Unis: lancement d’une opération antidrogue en Amérique latineEtats-Unis: lancement d’une opération antidrogue en Amérique latine

RépercussionsCoronavirus: condamné à 6 mois de prison pour avoir toussé sur un policierCoronavirus: condamné à 6 mois de prison pour avoir toussé sur un policier

C'est décidéCoronavirus: la conférence sur le climat de Glasgow est reportéeCoronavirus: la conférence sur le climat de Glasgow est reportée

CORONAVIRUSUn drame esquivé par l’Italie du SudUn drame esquivé par l’Italie du Sud

Top