Syrie: quarante-trois Casques bleus détenus par un groupe armé

chargement

conflit Des membres de la Force de l'ONU, chargés de surveiller le cessez-le-feu entre Israël et la Syrie, ont été capturés jeudi par un "groupe armé" sur le plateau du Golan.

  28.08.2014, 18:15
L'incident s'est produit près de Quneitra où patrouille la Force de l'ONU chargée de l'observation du désengagement entre la Syrie et Israël.

Quarante-trois Casques bleus de l'ONU sont détenus depuis quelques heures par un "groupe armé" sur le plateau du Golan, a indiqué jeudi l'ONU. C'est la troisième fois que des membres de la Force de l'ONU sont ainsi pris en otages par des opposants syriens armés dans cette région.

Ces Casques bleus de la force chargée de surveiller le cessez-le-feu entre Israël et la Syrie dans cette zone ont été capturés à la suite de violents combats entre l'armée syrienne et des groupes armés syriens d'opposition, a précisé le porte-parole de l'ONU Stéphane Dujarric.

Les militaires détenus sont originaires des Philippines et de Fidji, a précisé, un responsable de l'Onu qui a requis l'anonymat.

L'incident s'est produit près de Quneitra, dans la zone de désengagement délimitée en 1974 et où patrouille depuis lors la Force de l'ONU chargée de l'observation du désengagement (UNDOF) entre la Syrie et Israël.

Lors des précédents incidents en mars et en mai 2013, les Casques bleus avaient été relâchés au bout de quelques jours sains et saufs.

En plus de la détention de 43 membres de l'UNDOF, 81 autres Casques bleus sont "empêchés de quitter leurs positions" près de deux autres localités du Golan, a ajouté M. Dujarric.

Bombardements

Par ailleurs, des avions de l'armée syrienne ont bombardé des positions tenues par des rebelles dans la même région, près du point de passage de Quneitra, a-t-on appris auprès des insurgés et d'habitants de la région. Le Front al-Nosra, branche locale d'Al-Qaïda, et des groupes plus modérés, se sont emparés mercredi de ce poste de douane, situé à 200 mètres du poste israélien qui lui fait face.

D'après Abou Iyas al-Horani, porte-parole d'un groupe rebelle, au moins six insurgés ont été tués au cours des affrontements de mercredi, qui figurent parmi les plus violents cette année dans cette zone. L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), proche de l'opposition, évalue le bilan à 20 morts dans les rangs de l'armée syrienne et 14 dans ceux des rebelles.

Durant les affrontements, deux Israéliens, un soldat et un civil, ont été blessés par des balles perdues. Tsahal a répliqué par des tirs d'artillerie en direction de deux positions de l'armée.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

RétrospectiveEn 1983, la petite Grenade soumise aux Etats-UnisEn 1983, la petite Grenade soumise aux Etats-Unis

live
En directCoronavirus: la Suisse s'intéresse au mélange des vaccins Pfizer et ModernaCoronavirus: la Suisse s'intéresse au mélange des vaccins Pfizer et Moderna

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du samedi 23 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du samedi 23 octobre

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 22 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 22 octobre

DrameEtats-Unis: Alec Baldwin «dévasté» après son tir fatal lors d’un tournageEtats-Unis: Alec Baldwin «dévasté» après son tir fatal lors d’un tournage

Top