23.10.2016, 11:41

Syrie: la trêve n'aura rien changé, dimanche, la bataille pour le contrôle d'Alep s'intensifie

chargement
Les forces gouvernementales syriennes ont rapidement repris le chemin des combats après la fin de la trêve (archives).

conflit A Alep, en Syrie, la trêve a pris fin samedi soir. Et les combats ont rapidement repris pour contrôler la ville, entre rebelles, forces gouvernementales et l'Etat islamique.

La bataille pour le contrôle d'Alep s'intensifiait dimanche avec des raids aériens et des tirs d'artillerie en appui d'offensives terrestres, selon les rebelles et une ONG. La trêve humanitaire pour permettre le départ des insurgés et des civils n'aura rien résolu.

De violents combats ont éclaté sur la ligne de front au sud-ouest d'Alep, où les insurgés avaient réussi en août à briser le siège de la ville. Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), qui se base sur son réseau sur place, les rebelles pilonnent dans ce secteur le quartier d'Hamdaniya tenu par les forces du régime.

Selon l'OSDH, un déluge de roquettes et d'obus s'est abattu dans la nuit de samedi à dimanche. Par ailleurs, des tirs d'artillerie et des frappes aériennes ont visé Alep-Est. Cette observation a été confirmée dimanche par un correspondant de l'AFP sur place.

Des avions russes ou syriens ont bombardé des positions rebelles à l'ouest d'Alep, ainsi qu'au nord de la ville et dans les zones rurales en direction de la frontière turque, a ajouté l'OSDH.

"Le régime et les rebelles ont chacun renforcé leurs effectifs militaires, ce qui nous fait craindre, en cas d'un échec du cessez-le-feu, une vaste opération militaire", avait déjà mis en garde samedi le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane.

 

Avis aux habitants d'Alep-Est

Le cessez-le-feu unilatéral décrété par la Russie a été rejeté par les rebelles qui ont refusé d'évacuer Alep-Est. Après trois jours sans raids aériens, qui n'ont pas pour autant permis l'acheminement d'aide humanitaire, les combats semblent avoir repris de plus belle.

Dans un communiqué diffusé samedi, l'Armée syrienne libre (ASL) a promis une grande offensive pour briser à nouveau le siège des quartiers d'Alep-Est et a appelé les habitants de la ville à se tenir à l'écart des bâtiments gouvernementaux. L'ASL dit également avoir repoussé plusieurs attaques au sol des forces du régime samedi soir, au moment de la reprise des affrontements.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

HorreurSyrie: le gouvernement accusé d'utiliser des bombes à gaz toxiqueSyrie: le gouvernement accusé d'utiliser des bombes à gaz toxique

TrêveSyrie: la trêve à Alep prolongée jusqu'à samedi soirSyrie: la trêve à Alep prolongée jusqu'à samedi soir

GuerreSyrie: l'ONU va investiguer sur les bombardements à Alep-EstSyrie: l'ONU va investiguer sur les bombardements à Alep-Est

Top