13.12.2016, 13:52

Syrie: "Faites sortir les civils d'Alep", implore un chef rebelle

chargement
La situation des civils reste préoccupante en raison du bombardement incessant de la dernière poche de résistance.

conflit syrien Le chef d'un groupe rebelle a demandé mardi aux Etats-Unis et à la Turquie de sauver les civils qui se trouvent dans la dernière zone de résistance qui ne cesse d'être bombardée par les forces pro-gouvernementales.

Le commandant du Djabha Chamiya, l'un des groupes armés d'Alep-Est, a exhorté mardi les Etats-Unis et la Turquie à agir rapidement pour sauver les civils syriens toujours présents dans ce qui reste de l'enclave aux mains des insurgés. Les forces pro-gouvernementales sont en passe de prendre la totalité des quartiers rebelles de la ville du nord de la Syrie.

Le Djabha Chamiya, qui appartient à l'Armée syrienne libre (ASL), est l'un des mouvements ayant bénéficié de l'aide des pays hostiles à Bachar al Assad, dont la Turquie fait partie.

La situation militaire des rebelles, qui semblait désespérée lundi, s'est, selon lui, un peu améliorée au cours des dernières heures. Mais celle des civils reste préoccupante en raison du bombardement incessant de la dernière poche de résistance, qui se limite, dit-il, à une "petite zone".

"Mon message est qu'ils doivent prendre une décision pour sauver les gens qui sont coincés ici, ces civils, ces enfants", a déclaré Abou Ali Sakour, joint via Whatsapp dans l'est d'Alep. Le bruit des bombes était clairement audible pendant l'entretien.

 

 

"Meilleure sur le front"

"Aucun pays n'a aidé ces gens. Je demande au monde de faire sortir les gens de cette ville vouée à la destruction... Au moins les civils! Les pays ayant du pouvoir doivent prendre aussi vite que possible la décision d'évacuer ces gens", a-t-il insisté, citant les Etats-Unis et la Turquie.

"La situation est bien meilleure sur le front", a poursuivi Abou Ali Sakour. Les positions reprises par les insurgés sont, selon lui, solides. "Les bombardements n'ont pas lieu sur la ligne de front. Le plus gros vise les civils et c'est ce qui nous préoccupe", a-t-il ajouté.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

conflit syrienSyrie: la Vieille ville d'Alep défigurée et désertéeSyrie: la Vieille ville d'Alep défigurée et désertée

HORREURSyrie: Ban Ki-moon s'alarme d'atrocités commises contre les civils à AlepSyrie: Ban Ki-moon s'alarme d'atrocités commises contre les civils à Alep

conflit syrienSyrie: six quartiers clés d'Alep désertés par les rebellesSyrie: six quartiers clés d'Alep désertés par les rebelles

conflit syrienSyrie: plus de 10'000 civils ont encore fui Alep ces dernières 24 heuresSyrie: plus de 10'000 civils ont encore fui Alep ces dernières 24 heures

Top