Syrie: Bachar al-Assad nomme un nouveau gouvernement

chargement

Syrie Le chef d'Etat syrien Bachar al-Assad a annoncé dimanche la formation d'un nouveau gouvernement. Alors que le pays est ravagé par une guerre civile depuis 2011, quatorze nouveaux ministres font leur entrée dans ce gouvernement. Les ministères régaliens, quant à eux, restent inchangés.

  03.07.2016, 19:05
Ici en compagnie de Nicolas Sarkozy, le président syrien Bachar al-Assad a nommé dimanche un nouveau gouvernement pour son pays.

Le président syrien Bachar al-Assad a nommé dimanche un nouveau gouvernement, au moment où son pays est ravagé par une guerre civile qui a laminé l'économie. Les ministres clés de la Défense, de l'Intérieur et des Affaires étrangères sont maintenus à leur poste.

Le chef de l'Etat a émis un décret annonçant "la formation du nouveau gouvernement syrien dirigé par l'ingénieur Imad Khamis", selon l'agence officielle Sana. Nommé Premier ministre le 22 juin, M. Khamis avait été chargé de former un nouveau gouvernement, après l'intronisation du nouveau Parlement issu des élections législatives du 13 avril organisées dans les territoires contrôlés par le régime.

Quatorze nouveaux ministres font leur entrée dans ce gouvernement. Celui-ci est composé de 26 ministres et cinq ministres d'Etat, outre le chef du gouvernement.

Parmi les nouveaux ministres, on compte notamment le ministre des Finances, Maamoun Hamdane, le ministre de l'Economie et du Commerce extérieur, Adib Mayaleh (l'ancien gouverneur de la banque centrale), le ministre de l'Industrie, Ahmed al-Hamou, ainsi que le ministre de l'Information Mohamed Ramez Torjmane.

 

Pays ravagé

Déclenchée en mars 2011, la révolte en Syrie contre le régime de Bachar al-Assad s'est transformée en une guerre dévastatrice. Plus de 280'000 personnes ont été tuées. Au moins la moitié de la population est déracinée et le pays est en ruine.

Selon des experts, le conflit a fait revenir trois décennies en arrière l'économie du pays, avec des infrastructures en majorité détruites et la moitié de la population au chômage. La production pétrolière est quasiment à l'arrêt.

Plus de 80% de la population vit sous le seuil de pauvreté, selon une étude publiée en avril 2016 par l'ONU et l'Université Saint Andrews en Ecosse. L'étude révèle également que l'économie s'est contractée de 55% entre 2010 et 2015.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

ViolencesSyrie: 43 personnes tuées par le régimeSyrie: 43 personnes tuées par le régime

SyrieSyrie: Bachar al-Assad nomme un nouveau premier ministreSyrie: Bachar al-Assad nomme un nouveau premier ministre

Top