25.10.2016, 20:38

Syrie: alors que l'étau se resserre autour de Mossoul, la coalition prépare déjà l'assaut contre Raqqa

chargement
Raqqa est tombée aux mains des djihadistes de l'Etat islamique en 2014 (archives).

guerre Les territoires contrôlés par l'Etat islamique en Irak et en Syrie se réduisent comme une peau de chagrin. Alors que les forces de la coalition internationale se rapprochent chaque jour un peu plus de leur dernier fief irakien à Mossoul, les préparatifs de l'assaut contre Raqqa, la "capitale" de leur califat, vont bon train.

Les forces irakiennes continuaient mardi leur progression vers Mossoul avec le soutien de la coalition internationale, qui s'est réunie à Paris pour accentuer la lutte contre le groupe EI. Selon Washington, les préparatifs pour isoler Raqa, capitale des jihadistes en Syrie, ont commencé.

La Turquie, de plus en plus impliquée dans le conflit irakien, a par ailleurs averti qu'elle pourrait lancer une opération terrestre dans le nord de l'Irak pour éliminer toute "menace" contre ses intérêts.

Huit jours après le début de l'offensive sur Mossoul, les unités d'élite du contre-terrorisme (CTS) irakien continuaient à progresser dans la banlieue est du dernier bastion du groupe Etat islamique dans le pays.

 

"Sur notre front, nous sommes désormais à cinq ou six kilomètres de Mossoul", a affirmé le général Abdelghani al-Assadi, le commandant du CTS, à l'AFP. "Nous devons maintenant nous coordonner avec les forces des autres fronts pour lancer" un assaut "coordonné" sur Mossoul, a-t-il ajouté depuis la ville de Bartala.

Au nord-est, les peshmergas kurdes sont également proches de la ville mais sur le front sud les forces fédérales ont encore du chemin à parcourir avant d'atteindre sa banlieue.

 

Couper l'accès à la Syrie

Parallèlement, la situation devrait évoluer à l'ouest de Mossoul, un front jusqu'à présent calme. Les unités paramilitaires chiites de la mobilisation populaire (Hachd al-Chaabi) ont en effet reçu l'ordre de couper l'accès entre Mossoul et la Syrie.

"Notre mission est d'empêcher la fuite (de l'EI) vers la Syrie et d'isoler totalement Mossoul de la Syrie", a expliqué Jawad al-Tulaibawi, porte-parole de Asaib Ahl al-Haq, une puissante milice chiite, à l'AFP. "Nous nous attendons à une bataille violente et difficile".

 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Etat islamiqueFrançois Hollande met en garde contre la fuite des djihadistes de Mossoul vers RaqqaFrançois Hollande met en garde contre la fuite des djihadistes de Mossoul vers Raqqa

guerreSyrie: les rebelles syriens s'apprêtent à attaquer Raqqa, la capitale de l'Etat islamiqueSyrie: les rebelles syriens s'apprêtent à attaquer Raqqa, la capitale de l'Etat islamique

cibleSyrie: le ministre de l'information de Daech tué dans un raid aérien près de RaqaSyrie: le ministre de l'information de Daech tué dans un raid aérien près de Raqa

Etat islamiqueBataille de Mossoul en Irak: vague sans précédent de raids aériensBataille de Mossoul en Irak: vague sans précédent de raids aériens

humanitaireIrak: Terre des Hommes, première ONG autorisée à intervenir près de MossoulIrak: Terre des Hommes, première ONG autorisée à intervenir près de Mossoul

Top