30.08.2016, 18:43

Somalie: un attentat contre un hôtel à Mogadiscio fait 26 morts et près de 50 blessés

chargement
L'attaque a été revendiquée par les islamistes shebab affiliés à Al-Qaïda.

Attentat Un attentat-suicide visé contre un hôtel fréquenté de la capitale somalienne Mogadiscio a eu lieu mardi. Au moins 26 personnes ont été tuées et près de 50 autres blessées. L'attaque a été revendiquée par les islamistes shebab affiliés à Al-Qaïda.

Au moins 26 personnes ont été tuées et près de 50 autres ont été blessées mardi dans un attentat-suicide perpétré contre un hôtel très fréquenté de la capitale somalienne Mogadiscio, non loin du palais présidentiel. L'attaque a été revendiquée par les islamistes shebab affiliés à Al-Qaïda.

Le véhicule piégé a d'abord forcé un check-point à quelques centaines de mètres de l'hôtel avant que les forces de sécurité n'ouvrent le feu. Le véhicule a alors explosé. Un journaliste sur place a rapporté qu'une partie de l'hôtel s'est effondrée. D'autres bâtiments situés à proximité ont été endommagés par la déflagration.

Des représentants du gouvernement et de la société civile se trouvaient dans l'hôtel. Ils y discutaient de la politique de sécurité, selon une source des services de sécurité.

L'attaque a aussitôt été revendiquée par les shebab, lesquels ont publié un communiqué sur Telegram, une messagerie cryptée prisée par les djihadistes. "Un courageux kamikaze qui conduisait un véhicule rempli d'explosifs a visé un hôtel", ont-ils indiqué.

Troisième attaque

L'hôtel est situé à proximité de l'enceinte ultra-sécurisée de la Villa Somalia, complexe fortifié abritant la présidence somalienne et les bureaux du Premier ministre. C'est la troisième fois en 18 mois que l'hôtel SYL est la cible des shebab.

En janvier 2015, une première attaque avait fait cinq victimes somaliennes alors que l'hôtel abritait les membres de la délégation turque préparant une visite à Mogadiscio du président Recep Tayyip Erdogan. L'établissement avait été une nouvelle fois visé le 26 février par un attentat qui avait fait 14 victimes.

Opérations de guérilla

Les shebab ont juré la perte du gouvernement somalien. Mais confrontés à la puissance de feu supérieure de la force de l'Union africaine en Somalie (Amisom), déployée en 2007 en Somalie, ils ont été chassés de Mogadiscio en août 2011. Ils ont ensuite perdu l'essentiel de leurs bastions mais ils contrôlent toujours de vastes zones rurales d'où ils mènent des opérations de guérilla et des attentats-suicides, souvent jusque dans la capitale.

La Somalie doit organiser dans les semaines à venir des élections au suffrage indirect qui aboutiront à l'élection du président le 30 octobre. Les shebab font peser une menace sécuritaire certaine sur ce processus électoral.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

SomalieSomalie: 18 civils tués dans l'explosion d'une bombeSomalie: 18 civils tués dans l'explosion d'une bombe

AttentatSomalie: attentat Mogadiscio "entre 11 et 15 morts"Somalie: attentat Mogadiscio "entre 11 et 15 morts"

Somalie: bilan "entre 11 et 15 morts"

Samedi, les shebab ont fait explosé une voiture piégée près de l'hôtel Naasa Hablood, avant de prendre d'assaut les...

  25.06.2016 22:38

SOMALIESomalie: un attentat islamiste dans un hôtel de Mogadiscio fait dix victimesSomalie: un attentat islamiste dans un hôtel de Mogadiscio fait dix victimes

Top