25.03.2016, 08:01

Six arrestations à Bruxelles après les attentats de mardi

chargement
Les perquisitions menées à Schaerbeek ont mobilisé d'importants moyens de police.

BELGIQUE La police a arrêté six individus jeudi soir à Bruxelles (BEL) dans le cadre de l'enquête sur les attentats du 22 mars. Une opération de grande ampleur a été menée.

Six personnes ont été arrêtées jeudi soir à Bruxelles par la police dans le cadre de l'enquête sur les attentats qui ont fait mardi au moins 31 morts dans la capitale belge, a indiqué le parquet fédéral belge. Des perquisitions ont été menées à Bruxelles, Schaerbeek et Jette.

Trois personnes ont été interpellées "devant notre porte, au parquet fédéral", en plein centre de Bruxelles, a précisé un porte-parole du parquet. Selon le quotidien La Libre Belgique, elles étaient à bord d'une voiture, mais aucun détail n'a filtré sur les motifs de leur présence en face du bâtiment du parquet fédéral.

Deux autres individus ont été appréhendés sur le territoire de la capitale belge, et une personne a été arrêtée dans la commune bruxelloise périphérique de Jette.

Aucun détail n'a été communiqué sur leur identité. "Il sera décidé demain si un mandat d'arrêt est décerné à l'encontre de ces personnes", a-t-il ajouté.

Opération de grande ampleur

D'après l'agence de presse Belga, les perquisitions, menées à Jette, Schaerbeek et dans le centre de Bruxelles, ont débuté peu avant 21h. Elles ont mobilisé d'importants moyens, avec déploiement d'unités spéciales d'intervention et d'un hélicoptère de la police.

Les trois membres du commando, qui a attaqué mardi matin l'aéroport de Bruxelles-Zaventem, sont partis de Schaerbeek. Deux d'entre eux, Ibrahim El Bakraoui et Najim Laachraoui, se font exploser sur place. Le troisième homme, qui apparaît vêtu d'une veste claire et d'un chapeau sur les images filmées par les caméras de surveillance, est en fuite.

Un troisième kamikaze, Khalid El Bakraoui, frère d'Ibrahim, s'est fait exploser une heure plus tard à la station de métro de Maelbeek. Un autre homme, filmé à ses côtés dans le métro, est aussi recherché par les forces de sécurité.

Fichés par les Etats-Unis

Les noms des deux frères Khalid et Ibrahim El Bakraoui figuraient dans les fichiers antiterroristes américains, selon la chaîne de télévision américaine NBC. Les deux frères, de nationalité belge, étaient des caïds endurcis des faubourgs bruxellois et avaient été tous les deux condamnés à de la prison pour des vols ou braquages.

Ibrahim El Bakraoui, qui s'est fait sauter à l'aéroport de Bruxelles, avait été expulsé en juillet par la Turquie vers les Pays-Bas. Il avait été arrêté en juin par les autorités turques près de la frontière syrienne.

Les autorités turques avaient prévenu La Haye de l'expulsion par note déposée dans un portail électronique, mais cette note "ne présentait absolument aucune information ou clarification" sur les personnes expulsées, selon le ministère néerlandais.

Khalid El Bakraoui était recherché dans l'enquête sur les attentats de Paris pour avoir loué sous un faux nom un logement à Charleroi utilisé par certains assaillants du 13 novembre. Il était visé par des mandats d'arrêt délivrés par les juges d'instruction parisiens chargés d'enquêter sur ces attentats ayant fait 130 morts à Paris et Saint-Denis.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Attentats de BruxellesAttentats de Bruxelles: l'enquête progresseAttentats de Bruxelles: l'enquête progresse

Attentats de BruxellesAttentats de Bruxelles: l'aéroport restera fermé jusqu'à dimanche inclusAttentats de Bruxelles: l'aéroport restera fermé jusqu'à dimanche inclus

Attentats de BruxellesAttentats de Bruxelles: nouvelle minute de silence en BelgiqueAttentats de Bruxelles: nouvelle minute de silence en Belgique

Attentats de BruxellesAttentats de Bruxelles: Swiss a annulé tous ses vols pour Bruxelles jusqu'à lundiAttentats de Bruxelles: Swiss a annulé tous ses vols pour Bruxelles jusqu'à lundi

Top