09.04.2018, 07:16

Scandale Facebook: Zuckerberg s'entretiendra lundi avec des parlementaires

chargement
Après avoir enchaîné excuses et promesses, le patron de Facebook a encore annoncé des mesures vendredi pour lutter contre la manipulation politique (illustration).

Facebook Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, doit s'entretenir lundi avec des parlementaires au sujet des données volées. Il sera ensuite entendu par la commission de l'énergie et du commerce de la chambre des représentants.

Le patron de Facebook Mark Zuckerberg doit s'entretenir lundi avec des parlementaires américains au sujet de l'affaire Cambridge Analytica, relative au détournement de données. Mardi, il doit enchaîner avec son audition devant des commissions du congrès.

Deux assistants parlementaires ont déclaré dimanche sous le sceau de l'anonymat que ces entretiens, se dérouleront lundi notamment avec des élus qui siègent au sein des commissions chargées de l'auditionner.

 

 

Mark Zuckerberg témoignera mardi lors d'une séance commune des commissions de la justice et du commerce du Sénat. Le lendemain, il sera entendu par la commission de l'énergie et du commerce de la chambre des représentants.

Facebook est sur la sellette depuis qu'un lanceur d'alerte a révélé à la mi-mars que les données de 87 millions d'abonnés du réseau social avaient été détournées par le cabinet londonien Cambridge Analytica qui les a utilisées lors de la campagne présidentielle américaine de 2016 et lors de celle pour le référendum sur le Brexit la même année.

 

Tollé

Après avoir enchaîné excuses et promesses, le jeune milliardaire a encore annoncé des mesures vendredi pour lutter contre la manipulation politique, énième tentative pour limiter les dégâts après des mois de critiques.

"Nous sommes déterminés à faire tout cela à temps pour les mois cruciaux précédant les élections de 2018", en particulier les législatives en novembre aux Etats-Unis, a ajouté le jeune dirigeant de 33 ans.

 

 

Dimanche, Facebook a indiqué avoir suspendu une autre entreprise d'analyse de données, CubeYou. Selon la chaîne CNBC, cette société américaine a utilisé à des fins commerciales les données d'usagers du réseau social, qu'elle avait, comme Cambridge Analytica, récupérées via des applications de tests psychologiques présentés comme étant à visée purement scientifique.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Scandale FacebookScandale Facebook: jusqu'à 2,7 millions d’Européens concernés par les données détournéesScandale Facebook: jusqu'à 2,7 millions d’Européens concernés par les données détournées

Données détournéesFacebook: près de 30 000 Suisses auraient été victimes du vol de leurs donnéesFacebook: près de 30 000 Suisses auraient été victimes du vol de leurs données

Réseaux sociauxDonnées détournées: Zuckerberg assure être toujours la bonne personne à la tête de FacebookDonnées détournées: Zuckerberg assure être toujours la bonne personne à la tête de Facebook

données détournéesEtats-Unis: le patron de Facebook sera auditionné le 11 avril au parlementEtats-Unis: le patron de Facebook sera auditionné le 11 avril au parlement

scandaleDonnées volées par Facebook: l'Union européenne exige des réponses d'ici deux semainesDonnées volées par Facebook: l'Union européenne exige des réponses d'ici deux semaines

Top