28.07.2019, 11:03

Russie: près de 1400 opposants arrêtés à Moscou, l'Union européenne condamne

chargement
La manifestation avait été interdite par le Kremlin. Les forces de l'ordre sont intervenues en masse.

répression Alors que 22'000 Russes étaient descendus dans les rues de Moscou samedi pour protester contre la politique de Vladimir Poutine, la police a procédé à près de 1400 arrestations. Dimanche, l'Union européenne a condamné ces actes.

La police russe a arrêté 1373 personnes qui manifestaient samedi à Moscou pour des élections libres, selon un bilan dimanche de l'ONG OVD-Info spécialisée dans le suivi des manifestations. Les protestataires réclamaient des élections libres.

Il s'agit, selon l'ONG, du plus grand nombre d'arrestations depuis le mouvement de contestation de 2012 contre le retour au Kremlin de Vladimir Poutine. Selon les chiffres officiels de la police de Moscou, quelque 3500 personnes, dont environ 700 journalistes professionnels et blogueurs, étaient présentes samedi à la manifestation. La police avait fait état samedi de "1074" arrestations "pour des infractions diverses".

 

 

22’000 Russes dans la rue

L'opposition dénonce le rejet des candidatures indépendantes en vue des élections locales du 8 septembre, qui s'annoncent difficiles pour les candidats soutenant le pouvoir dans un contexte de grogne sociale. La manifestation de samedi, devant la mairie de Moscou, intervenait après un rassemblement ayant réuni 22'000 personnes le dimanche précédent, du jamais vu depuis la contestation de 2012.

Plusieurs arrestations ont été violentes samedi. De nombreux manifestants ont notamment été blessés à la tête, selon des journalistes de l'AFP.

 

 

"Recours disproportionné à la force"

Dans un communiqué dimanche, l'Union européenne a fustigé cette vague d'arrestations. "Ces détentions et le recours disproportionné à la force contre des manifestants pacifiques (...) portent une fois de plus gravement atteintes aux libertés fondamentales d'expression, d'association et de réunion", selon la porte-parole de la cheffe de la diplomatie européenne Federica Mogherini.

L'ONG Amnesty International a dénoncé samedi soir un "recours à la force excessif" de la police russe, appelant à une "libération immédiate des protestataires pacifiques". L'opposant Ilia Iachine a annoncé une "nouvelle manifestation d'ampleur" à Moscou pour le 3 août.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

ManifestationRussie: plus de 1000 personnes arrêtées lors d’une manifestation non autorisée de l’oppositionRussie: plus de 1000 personnes arrêtées lors d’une manifestation non autorisée de l’opposition

DiplomatieRussie: la Suisse inaugure sa nouvelle ambassade à Moscou, un projet d’un coût de 42 millions de francsRussie: la Suisse inaugure sa nouvelle ambassade à Moscou, un projet d’un coût de 42 millions de francs

JusticeJustice: le procureur général Michael Lauber entendu dans une affaire de chasse à l’ours offerte en RussieJustice: le procureur général Michael Lauber entendu dans une affaire de chasse à l’ours offerte en Russie

IngérenceÉtats-Unis: Donald Trump reconnaît l’aide de la Russie lors de son électionÉtats-Unis: Donald Trump reconnaît l’aide de la Russie lors de son élection

Top