08.11.2018, 00:01
Lecture: 4min

Riyad snobe les critiques américaines sur le Yémen

Premium
chargement
La ville d’Hodeïda, tenue par les houthistes, est ciblée par les forces progouvernementales yéménites, soutenues militairement par l’Arabie saoudite et les Emirats arabes unis.

CONFLIT Les Occidentaux doivent accentuer les pressions sur leurs alliés saoudo-émiriens pour que la mort de Jamal Khashoggi se traduise au moins par un allègement des souffrances au Yémen.

Affaibli par l’assassinat au retentissement mondial du journaliste dissident Jamal Khashoggi, le prince héritier saoudien Mohammed Ben Salman sera-t-il contraint de lâcher du lest dans la guerre qu’il a imprudemment déclenchée au Yémen, où ses forces et celles de ses alliés émiriens sont embourbées, depuis trois ans? On pouvait le penser lorsque, mercredi dernier, son parrain américain haussa le...

À lire aussi...

live
directCoronavirus: appel international à laisser les écoles ouvertesCoronavirus: appel international à laisser les écoles ouvertes

attentat en franceAttaque au couteau dans une église à Nice: le bilan s’alourdit à trois morts et plusieurs blessésAttaque au couteau dans une église à Nice: le bilan s’alourdit à trois morts et plusieurs blessés

course à la maison blanchePrésidentielle américaine: Hillary Clinton, grande électrice à New YorkPrésidentielle américaine: Hillary Clinton, grande électrice à New York

InsoliteMexique: la Barbie «squelette» s’impose sur le marchéMexique: la Barbie «squelette» s’impose sur le marché

PandémieCoronavirus: l’Allemagne reconfine le pays pour un moisCoronavirus: l’Allemagne reconfine le pays pour un mois

Top