26.03.2016, 00:33

Recep Tayyip Erdogan fait le procès de la liberté de la presse

Premium
chargement
Le président turc a fait de ce procès une «affaire personnelle».
Par ANNE ANDLAUER – Le fIGARO

TURQUIE Les deux journalistes ayant révélé que l’Etat turc livrait des armes en Syrie risquent la prison à vie.

Can Dündar et Erdem Gül espéraient transformer la salle du tribunal en une «tribune pour la liberté de la presse». Ils voulaient faire de leur procès «le procès des crimes de l’État». Les journalistes de «Cumhuriyet» seront finalement jugés à huis clos. C’est la première décision qu’a prise, vendredi, la 14e haute cour pénale d’Istanbul, invoquant la «sécurité nationale»...

À lire aussi...

En colèreGrève en France: plus de 800’000 personnes ont manifesté contre la réforme des retraitesGrève en France: plus de 800’000 personnes ont manifesté contre la réforme des retraites

Etats-UnisLa cheffe des démocrates Nancy Pelosi demande que soit rédigé l’acte d’accusation contre Trump, celui-ci réagitLa cheffe des démocrates Nancy Pelosi demande que soit rédigé l’acte d’accusation contre Trump, celui-ci réagit

polémiqueItalie: la «Une» du Corriere dello Sport choqueItalie: la «Une» du Corriere dello Sport choque

TransportsGrève en France: plusieurs trains et vols annulés en SuisseGrève en France: plusieurs trains et vols annulés en Suisse

TragiqueEtats-Unis: une fusillade éclate sur la base navale de Pearl Harbor, deux mortsEtats-Unis: une fusillade éclate sur la base navale de Pearl Harbor, deux morts

Top