24.05.2016, 13:20

Quelque 550 migrants arrêtés au large des côtes libyennes

chargement
Depuis le début de l'année, plus de 34'000 personnes ont débarqué sur les côtes italiennes après avoir été secourues en mer au large de la Libye. (illustration)

Crise migratoire Les gardes-côtes ont arrêté mardi quelque 550 migrants au large des côtes. Ces derniers sont originaires de plusieurs pays d'Afrique et seront transférés dans des centres d'hébergement.

Quelque 550 migrants qui tentaient de rejoindre l'Europe par la mer ont été arrêtés mardi, ont annoncé les garde-côtes libyens. Il s'agit de la deuxième opération d'interception par la Libye d'embarcations de fortune en deux jours.

"Les garde-côtes de l'ouest qui patrouillaient dans la zone de la raffinerie de Zaouia (45 km à l'ouest de Tripoli) ont intercepté ce mardi quatre grands canots pneumatiques transportant quelque 550 migrants clandestins", a indiqué le colonel Ayoub Qassem, porte-parole de la marine libyenne.

Ces migrants "sont originaires de plusieurs pays d'Afrique", a-t-il affirmé. "Il y a parmi eux 30 femmes, dont huit enceintes, et trois enfants". "Les migrants ont été remis aux autorités de lutte contre la migration clandestine avant d'être transférés dans des centres d'hébergement", a précisé M. Qassem.

Le chaos régnant en Libye depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011 profite aux trafiquants d'êtres humains. Ainsi, des milliers de migrants tentent de rejoindre l'Europe depuis la Libye, à 300 kilomètres seulement des côtes italiennes.

Crainte d'un nouvel afflux

Dimanche, près de 850 migrants clandestins à bord de sept embarcations avaient été interceptés par les garde-côtes libyens. La Météo, plus clémente ces derniers jours, fait craindre un nouvel afflux massif.

Les garde-côtes italiens ont annoncé avoir secouru lundi quelque 2000 migrants lors d'une quinzaine d'opérations de sauvetage au large de la Libye. Depuis le début de l'année, plus de 34'000 personnes ont débarqué sur les côtes italiennes après avoir été secourues en mer au large de la Libye, selon un décompte du Haut commissariat des Nations unies pour les Réfugiés (HCR).

Les chefs de la diplomatie de l'UE ont donné leur feu vert lundi à l'élargissement du mandat de la mission navale de lutte contre les passeurs de migrants au large de la Libye, baptisée "Sophia". Elle doit inclure la formation des garde-côtes libyens.

 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Crise migratoirePrès de 850 migrants se sont faits intercepter à la frontière libyennePrès de 850 migrants se sont faits intercepter à la frontière libyenne

Top