Proche-Orient: un quartier de Jérusalem-Est devenu un hashtag viral

chargement

PROCHE-ORIENT Pendant des décennies, Cheikh Jarrah n’était qu’un autre quartier de Jérusalem-Est occupée par Israël et le monde n’en avait pas entendu parler. Aujourd’hui, le nom de ce quartier palestinien menacé par la colonisation israélienne est devenu viral.

Par Shatha Yaish, Jérusalem – AFP
  09.06.2021, 00:01
Lecture: 5min
Premium
Un habitant du quartier de Cheikh Jarrah, à Jérusalem-Est, menacé d’expulsion forcée. Le graffiti en arabe  à côté de lui indique «nous ne partirons pas». La photo a été prise le 11 mai 2021.

L’homme qui a agité la conscience politique des stars, catalysé la colère d’une génération de Palestiniens et propulsé le nom en tendance Twitter pendant des jours, est un habitant du quartier âgé de 23 ans, Mohammed El-Kurd. «Nous avons réussi à attirer l’attention sur la colonisation à Jérusalem, mais aussi sur les droits des Palestiniens à se défendre, à résister à l’occupant et sur leur droit de pouvoir raconter eux-mêmes leur propre histoire», se félicite le jeune militant, désormais suivi...

À lire aussi...

Proche-OrientJérusalem: le mont du Temple à nouveau accessible aux JuifsJérusalem: le mont du Temple à nouveau accessible aux Juifs

DiplomatieProche-Orient: vives tensions israélo-palestiniennes avant l’arrivée de BlinkenProche-Orient: vives tensions israélo-palestiniennes avant l’arrivée de Blinken

Blinken en visite au Proche-Orient

Le secrétaire d’Etat américain, Anthony Blinken, doit se rendre au Proche-Orient mardi. Alors que les tensions sont...

  24.05.2021 19:29

RassemblementConflit au Proche-Orient: manifestation de solidarité avec les Palestiniens à BerneConflit au Proche-Orient: manifestation de solidarité avec les Palestiniens à Berne

Top