25.07.2019, 00:01

Pris dans l’étau libyen

Premium
chargement
Début juillet, la frappe contre un centre de migrants, près de Tripoli, a fait 44 morts.
Par Louis Rossier

AFRIQUE DU NORD La situation des réfugiés et des migrants en Libye se détériore tandis que la guerre civile se poursuit.

Le raid aérien sur le centre de détention de Tajoura, le 2 juillet dernier, a mis en évidence la situation critique des migrants et des réfugiés en Libye. La frappe ordonnée par le maréchal Haftar y a tué 53 détenus et blessé plus de 130 autres, pour la majorité d’entre eux originaires du Soudan, d’Érythrée et de Somalie.

En réaction à la tragédie, le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) et...

À lire aussi...

EnvironnementAmazonie: la justice colombienne ordonne des mesures de protectionAmazonie: la justice colombienne ordonne des mesures de protection

PardonHarcèlement sexuel: le ténor espagnol, Placido Domingo, demande pardon à ses victimesHarcèlement sexuel: le ténor espagnol, Placido Domingo, demande pardon à ses victimes

CoupableCoronavirus: un hôpital mis en cause en Italie, de nouveaux cas dans le reste du paysCoronavirus: un hôpital mis en cause en Italie, de nouveaux cas dans le reste du pays

DécèsEgypte: l’ex-président Moubarak, déchu lors du soulèvement populaire de 2011, est mortEgypte: l’ex-président Moubarak, déchu lors du soulèvement populaire de 2011, est mort

EnigmeAllemagne: 18 enfants blessés par la voiture qui a foncé dans un défilé de carnavalAllemagne: 18 enfants blessés par la voiture qui a foncé dans un défilé de carnaval

Top