Pour l’Espagnol Sanchez, arriver en tête ne suffira pas

chargement

LÉGISLATIVES Le parti du premier ministre socialiste est donné gagnant demain.

Par MATHIEU DE TAILLAC, Madrid
 27.04.2019, 00:01
Lecture: 4min
Premium
Pour l’Espagnol Sanchez, arriver en tête ne suffira pas

Il y a onze mois, l’Espagne était gouvernée par le Parti populaire (PP, droite) de Mariano Rajoy, qui venait de faire approuver son budget. Le leader de l’opposition, Pedro Sanchez, devait encore assurer son emprise sur le Parti socialiste (PSOE), reconquis au terme de primaires fratricides. Les sondages voyaient en Ciudadanos (C’s, centre droit libéral) le parti préféré des...

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: la Suisse compte 2686 nouveaux cas pour 29'859 tests, 8 morts et 127 hospitalisationsCoronavirus: la Suisse compte 2686 nouveaux cas pour 29'859 tests, 8 morts et 127 hospitalisations

VerdictProcès George Floyd: l’ex-policier reconnu coupable du meurtreProcès George Floyd: l’ex-policier reconnu coupable du meurtre

live
MONDECoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 20 avrilCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 20 avril

MenacesLiberté de la presse: plus d’agressions contre les journalistes en Suisse avec la pandémieLiberté de la presse: plus d’agressions contre les journalistes en Suisse avec la pandémie

ConflitsTchad: le président Idriss Déby est mort de blessures reçues au frontTchad: le président Idriss Déby est mort de blessures reçues au front

Top