Positions durcies dans l’affaire du «Sea Watch 3»

chargement

ITALIE Depuis onze jours, le navire battant pavillon néerlandais est bloqué en mer, avec 47 migrants à bord, au large des côtes siciliennes.

Par rome,
 30.01.2019, 00:01
Premium
Le  «Sea Watch 3» est bloqué en mer.

Au fil des heures, le bras de fer se durcit entre le gouvernement italien et l’ONG Sea Watch, qui affrète le navire «Sea Watch 3» depuis novembre 2017. Fidèle à sa ligne anti-migratoire, véritable point phare de sa campagne électorale des législatives de mars 2018 et maintenant des élections européennes de mai 2019, Matteo Salvini refuse de laisser...

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles de ce mercredi 22 septembreCoronavirus: toutes les nouvelles de ce mercredi 22 septembre

CoopérationGuy Parmelin et Ignazio Cassis promeuvent la Suisse à l’ONU à New YorkGuy Parmelin et Ignazio Cassis promeuvent la Suisse à l’ONU à New York

ImpuissanceEruption aux Canaries: plus de 300 bâtiments détruits par la laveEruption aux Canaries: plus de 300 bâtiments détruits par la lave

Point de vueNotre humaine condition…Notre humaine condition…

MystérieuxEtats-Unis: la jeune voyageuse américaine disparue a été victime d’un homicideEtats-Unis: la jeune voyageuse américaine disparue a été victime d’un homicide

Top