Portugal: une grève provoque une ruée sur le carburant

chargement

Pénurie Une grève des transporteurs de carburant prévue lundi au Portugal a déclenché une razzia sur les stations-service. La population s’attend à une période difficile, et le gouvernement portugais évoque même une «situation de crise énergétique». Le carburant sera rationné à 25 litres par voiture et 100 litres par camion.

 12.08.2019, 07:56
La grève des transporteurs de carburant pourrait paralyser le Portugal. Les automobilistes se sont rués sur les stations-service et certaines sont déjà à sec.

Des stations-service étaient déjà à sec dimanche au Portugal, les automobilistes s’étant rués pour faire le plein avant le début prévu lundi d’une grève des transporteurs de carburant. «Épuisé», pouvait-on lire sur des affiches accrochées partout dans le pays.

«Il y a eu une énorme anticipation» de la part des automobilistes, a déclaré dimanche le premier ministre portugais António Costa. La vente de carburant a presque doublé ces derniers jours par rapport à la normale.

 

 

Près de 15% des quelque 3000 stations-service du pays étaient en pénurie totale ou partielle dimanche en début d’après-midi, selon un site internet répertoriant les signalements des automobilistes.

«Situation de crise énergétique»

Faute d’accord, la grève illimitée devait commencer à minuit. Les syndicats réclament des hausses de salaires.

En pleine période estivale, le gouvernement a annoncé une série de mesures pour limiter l’impact du mouvement, la précédente grève des transporteurs de carburant en avril ayant provoqué d’importantes pénuries.

Il a notamment déclaré une «situation de crise énergétique» jusqu’au 21 août, lui permettant de rationner le carburant à partir de lundi. Le volume vendu sera limité à 25 litres par voiture et 100 litres par camion.

 

 

Il a également décrété un dispositif de service minimal obligeant les transporteurs à fournir au moins 50% du carburant, qui devait normalement être livré. 374 stations choisies par le gouvernement, dont une cinquantaine dédiée uniquement aux véhicules prioritaires, seront, elles, ravitaillées à 100%.

Les services d’urgence, les aéroports et la police devront eux aussi livrés intégralement.

Les autorités ont également décidé de former 500 militaires et gendarmes, qui pourront conduire des camions-citernes si le service minimal n’était pas respecté.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

ÉMIGRATIONPortugal, l’eldorado brésilienPortugal, l’eldorado brésilien

VéhiculesLes carburants vont changer de nom au 12 octobre dans l’Union européenne: mode d’emploi pour s’y retrouverLes carburants vont changer de nom au 12 octobre dans l’Union européenne: mode d’emploi pour s’y retrouver

Top