29.08.2019, 13:40

«Pékin Express»: production contrainte d’arrêter le tournage, les candidats rapatriés en France

chargement
L'emblématique drapeau de "Pékin Express".

télévision Le tournage de la prochaine saison de «Pékin Express» a été brutalement stoppé après quelques jours. Raison de ce couac, la production n’avait pas les autorisations nécessaires pour la Mongolie.

La prochaine saison de «Pékin Express», divertissement de M6 présenté par Stéphane Rotenberg, verra s’affronter d’anciens candidats. Mais le tournage, qui a débuté il y a quelques jours en Russie, a dû s’interrompre au moment de traverser la Mongolie pour rejoindre le Kazakhstan et ensuite la Chine, rapporte Le Parisien.

 

 

Un problème d’autorisations a bloqué les binômes à la frontière. Impossible de poursuivre le jeu. La production n’a pas eu d’autre choix que de les rapatrier en France.

La chaîne M6 a assuré au «Parisien» que ce n’était «qu’un arrêt temporaire». Le tournage devrait reprendre en octobre.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 26 maiCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 26 mai

CoronavirusCoronavirus: les «premiers cas connus» de transmission de l’animal à l’hommeCoronavirus: les «premiers cas connus» de transmission de l’animal à l’homme

InfographieCoronavirus: les chiffres de la pandémie en Suisse et dans le mondeCoronavirus: les chiffres de la pandémie en Suisse et dans le monde

Vol de donnéesCyber-attaque chez Easyjet: près de 500'000 Suisses touchésCyber-attaque chez Easyjet: près de 500'000 Suisses touchés

VulnérablesCoronavirus: les droits des enfants «gravement affectés» par la criseCoronavirus: les droits des enfants «gravement affectés» par la crise

Top