03.08.2015, 09:02

Pas de procès cette année

chargement

La police va de nouveau interroger aujourd'hui l'auteur des attaques qui ont ensanglanté la Norvège, Anders Behring Breivik, dont le procès ne devrait pas avoir lieu en 2011. Elle a l'espoir de lever des zones d'ombre, comme la raison pour laquelle il avait un talkie-walkie et les «cellules» dont il a évoqué l'existence. Lors de cette audition, la seconde depuis son arrestation, il sera interrogé sur «les informations reçues ces derniers jours, et il y en a beaucoup», a indiqué hier un responsable de l'enquête.

Même s'il a reconnu être l'auteur des attaques du 22 juillet et s'il dit avoir agi seul, la police cherche encore d'éventuelles complicités dans le pays scandinave et de possibles ramifications à l'étranger. «La théorie sur d'éventuelles complicités s'affaiblit avec le temps», a toutefois déclaré un porte-parole de la police d'Oslo. «Aucun indice pour soutenir cela n'a été retrouvé sur les lieux du drame.»

Après avoir commis un attentat à la voiture piégée contre le siège du gouvernement, faisant huit tués, Anders Behring Breivik, un extrémiste de droite de 32 ans, avait ouvert le feu sur quelque 600 jeunes travaillistes réunis sur l'île d'Uteoya, faisant 68 autres victimes.

Hier, la police norvégienne a annoncé avoir mis fin à ses recherches en vue de retrouver des disparus sur l'île, mais que celles-ci se poursuivaient dans les eaux environnantes.

Un procès ne devrait pas avoir lieu avant 2012 en raison du caractère «très conséquent» et «exigeant» de l'enquête.

ats-afp-reuters


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

EnquêteFrance: enquête après des soupçons de violences policièresFrance: enquête après des soupçons de violences policières

Soupçons de violences policières

La police des polices françaises a été saisie après la diffusion d’images de vidéosurveillance montrant un policier...

  04.06.2020 19:34

POLITIQUEEtats-Unis: un Américain détenu en Iran libéré, Donald Trump remercie la SuisseEtats-Unis: un Américain détenu en Iran libéré, Donald Trump remercie la Suisse

live
PandémieCoronavirus: le château de Chillon rouvrira ses portes lundiCoronavirus: le château de Chillon rouvrira ses portes lundi

RACISMEEtats-Unis: mort de George Floyd requalifiée en ''meurtre'', quatre policiers inculpésEtats-Unis: mort de George Floyd requalifiée en ''meurtre'', quatre policiers inculpés

RacismeEtats-Unis: l'avocat personnel de Trump dérape à la TV britanniqueEtats-Unis: l'avocat personnel de Trump dérape à la TV britannique

Top