Paris hausse le ton face à Rome

chargement

EUROPE Une première depuis 1940: la France a rappelé son ambassadeur en Italie après la visite du vice-premier ministre italien Luigi Di Maio, mardi, à un groupe de gilets jaunes rassemblés au sud de Paris.

Par Valérie Segond
 08.02.2019, 00:01
Lecture: 7min
Premium
La visite aux gilets jaunes français de Luigi Di Maio, un des deux vice-premiers ministres italiens, n’a pas du tout plu au gouvernement d’Emmanuel Macron.

Cela n’était pas arrivé depuis 1940, lorsque l’Italie avait déclaré la guerre à la France. Après avoir beaucoup arrondi les angles, Paris a changé de ton et de manières: l’Elysée a rappelé l’ambassadeur de France en Italie, Christian Masset, qui a pris sans préavis l’avion pour Paris, hier après-midi.

Si la chronique des incidents indiquait clairement que les relations se...

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: 91 des 650 expulsions du centre-ville de St-Gall ont été annuléesCoronavirus: 91 des 650 expulsions du centre-ville de St-Gall ont été annulées

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 19 avrilCoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 19 avril

retraiteRaul Castro tire sa révérence, mais rien ne change à CubaRaul Castro tire sa révérence, mais rien ne change à Cuba

violenceAlbanie: plusieurs blessés dans une attaque au couteau dans une mosquéeAlbanie: plusieurs blessés dans une attaque au couteau dans une mosquée

EclairageQuand la nuit comportait deux sommeilsQuand la nuit comportait deux sommeils

Top