25.03.2016, 06:48

Paris annonce avoir déjoué un projet d'attentat "à un stade avancé"

chargement
Un vaste périmètre de sécurité a été mis en place.

FRANCE Une opération de police menée jeudi dans la banlieue nord de Paris a permis l'arrestation d'un homme soupçonné d'appartenir à un réseau terroriste et de préparer un attentat en France.

Un homme de nationalité française, soupçonné d'appartenir à un réseau terroriste, a été interpellé jeudi matin en région parisienne, a annoncé le ministre français de l'Intérieur. Cette arrestation a permis de "mettre en échec un projet d'attentat en France, conduit à un stade avancé".

L'opération de police se poursuivait tard jeudi soir avec des perquisitions dans un immeuble d'habitation évacué de ses occupants à Argenteuil, dans la banlieue nord de Paris. Une petite quantité d'explosifs, dont la nature n'a pas été précisée, a été retrouvée au domicile de l'homme interpellé, selon une source policière.

Des "opérations de déminage sont en cours afin que les policiers puissent procéder à la perquisition de l'appartement, du parking et des parties communes dans des conditions optimales", a expliqué le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.

Un vaste périmètre de sécurité a été mis en place, des voitures de police et des policiers en armes barrant l'accès à la rue et maintenant plusieurs dizaines de badauds à distance.

Armes et explosifs

"L'individu interpellé, de nationalité française, est suspecté d'être impliqué à haut niveau dans ce projet. Il évoluait au sein d'un réseau terroriste qui projetait de frapper la France", a dit Bernard Cazeneuve lors d'une allocution retransmise depuis la Place Beauvau.

Selon la chaîne iTELE, le suspect a déclaré avoir en sa possession "des armes et des explosifs". Il aurait également été condamné par contumace en Belgique pour appartenance à des réseaux terroristes, selon France Info.

Lors de sa déclaration à la presse, Bernard Cazeneuve a souligné qu'"à ce stade, aucun élément tangible ne relie ce projet aux attentats de Paris et de Bruxelles", qui ont fait le 13 novembre 130 morts dans la capitale française et mardi, 31 morts dans la capitale belge.

Selon le ministre, cette arrestation résulte d'une enquête menée depuis plusieurs semaines, "qui a mobilisé d'importants moyens de surveillance physique et technique, ainsi qu'une coopération étroite et constante entre services européens."

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

TerrorismeAttentats de Paris: Salah Abdeslam souhaite partir en France "le plus vite possible", selon son avocatAttentats de Paris: Salah Abdeslam souhaite partir en France "le plus vite possible", selon son avocat

attentats de ParisAttentats de Paris: Me Sven Mary, l'avocat du terroriste présumé Salah Abdeslam, attaqué physiquementAttentats de Paris: Me Sven Mary, l'avocat du terroriste présumé Salah Abdeslam, attaqué physiquement

IncroyableBlessé à Bruxelles, il a déjà survécu aux attentats de Paris et de BostonBlessé à Bruxelles, il a déjà survécu aux attentats de Paris et de Boston

Attentats de BruxellesAttentats de Bruxelles: l'enquête progresseAttentats de Bruxelles: l'enquête progresse

Top