Tempête Harvey: Donald Trump est parti au Texas mesurer les dégâts causés par l'ouragan

chargement

Intempéries Donald Trump était en visite au Texas mardi où il s'est dit satisfait de la manière dont les habitants de l'état ont su gérer la tempête. La catastrophe naturelle est accompagnée d'abondantes précipitations qui causent de nombreux dommages sur son passage.

  30.08.2017, 07:06
1/102  

Le président américain, Donald Trump, s'est rendu mardi au Texas pour évaluer les dégâts occasionnés par le passage de la tempête Harvey, première catastrophe naturelle d'ampleur de son mandat. Des dizaines de milliers de sinistrés s'efforçaient parallèlement de quitter leurs logements inondés.

 

 

Accompagnée d'abondantes précipitations, la tempête se déplace lentement, laissant derrière elle un paysage submergé. Le dernier bilan en date fait état d'au moins dix morts et les premières estimations laissent entrevoir une facture allant jusqu'à 42 milliards de dollars, selon diverses modélisations.

Devant la multiplication des cas de pillages des milliers de domiciles évacuée depuis samedi, le maire de Houston a annoncé l'instauration d'un couvre-feu de 22h00 à 5h00 du matin aussi longtemps que nécessaire. Il a ensuite précisé que la mesure prendrait effet à partir de minuit afin de permettre aux volontaires de poursuivre leurs efforts.

Houston compte 2,3 millions d'habitants et son agglomération plus de 6 millions de résidents. Selon la police de Houston quelque 3500 personnes ont été sauvées des eaux. Les gardes-côtes disent de leur côté avoir sauvé 4322 vies. Dans la population, la solidarité s'organise et des groupes de secouristes volontaires se forment ça et là.

 

 

Sous l'eau

Un tiers du comté de Harris, dont la surface représente près de 15 fois celle de l'île new-yorkaise de Manhattan, est sous les eaux, rapporte le Houston Chronicle, le journal local.

Les autorités du comté ont déclaré que les réservoirs de la région de Houston commençaient à déborder et prévenu que de nouveaux lâchers d'eau seraient nécessaires pour soulager la pression sur deux barrages.

Un site chimique appartenant au groupe français Arkema a par ailleurs été évacué, de même que l'ensemble de la population vivant dans un rayon de 2,5 kilomètres autour de l'installation. Les autorités redoutent une incendie sur le site.

De nombreuses industries pétro-chimiques sont implantées dans cette partie du Texas, où les raffineries situées sur le passage de Harvey étaient à l'arrêt. Selon une étude de la banque Barclays, 40% de la capacité de raffinage américaine était arrêtée, ou sur le point de l'être, mardi. Outre l'évident risque de pollution, les analystes craignent les dommages que la tempête peut causer à l'économie américaine.

Trump sur le terrain

A Corpus Christi, première des grandes villes à avoir subi les assauts d'Harvey, Donald Trump a dit souhaiter que le soutien apporté au Texas fasse figure d'exemple à suivre sur la manière de répondre à une telle catastrophe. "Les proportions sont historiques. Personne n'a jamais rien vu de tel", a affirmé Donald Trump lors d'une rencontre avec des responsables locaux.

Le président s'est dit satisfait de la réponse jusque-là apportée tout en disant refuser tout triomphalisme. "Nous n'adresserons aucune félicitation. Nous nous féliciterons les uns et les autres lorsque tout sera terminé."

Le président américain sera de retour au Texas samedi. "Nous irons dans une autre partie de l'Etat, pour voir des zones où nous n'avons pas pu nous rendre aujourd'hui", a déclaré Sarah Sanders, la porte-parole de la Maison Blanche à bord de l'avion présidentiel en route pour la capitale. A cette occasion, le président devrait rencontrer des personnes évacuées.

"Une des priorités du président était de s'assurer que son voyage ne gênerait pas les opérations de sauvetage" en cours, a rappelé Mme Sanders, pour expliquer pourquoi le président n'avait pas rencontré de victimes de la tempête.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

intempériesTempête Harvey: Donald Trump tente de rassembler au texasTempête Harvey: Donald Trump tente de rassembler au texas

EnvironnementÉtats-Unis: la tempête Harvey serait une conséquence du changement climatiqueÉtats-Unis: la tempête Harvey serait une conséquence du changement climatique

IntempériesTempête Harvey: l'eau ne cesse de monter au TexasTempête Harvey: l'eau ne cesse de monter au Texas

Tempête HarveyTempête Harvey: un Texan pêche un poisson au beau milieu de son salon inondéTempête Harvey: un Texan pêche un poisson au beau milieu de son salon inondé

Top