29.12.2017, 07:55

Obsolescence programmée: Apple présente ses excuses et baisse les coûts de remplacement de ses batteries

chargement
Apple réduira le coût du remplacement des batteries pour les iPhones 6 en 2018.

Technologies Après avoir avoué ralentir volontairement le système d'exploitation d'anciens iPhones, Apple s'excuse et fait un geste pour ses consommateurs.

Le groupe technologique américain Apple a présenté jeudi ses excuses pour avoir délibérément ralenti certains de ses iPhones pour compenser le vieillissement de leur batterie. Dans la foulée, il a baissé le coût du remplacement de celles-ci.

Apple avait admis il y a une semaine ralentir volontairement les anciens modèles d'iPhone, dans le but de protéger ces smartphones. Cet aveu avait relancé le débat, notamment en France, sur l'obsolescence programmée des appareils électroniques.

Le groupe a annoncé jeudi qu'il réduisait le coût du remplacement des batteries pour ses iPhones 6 de 79 à 29 dollars (77 à 24,5 francs), lorsque la période de garantie de celles-ci a expiré. Ce prix réduit sera appliqué à partir de la fin janvier et jusqu'en décembre 2018.

La marque à la pomme a également annoncé qu'il allait publier au début 2018 une mise à jour de son système opérationnel qui offrira aux utilisateurs d'iPhones de meilleures informations sur l'état de leur batterie pour en prévoir ainsi le remplacement.

Une association française, Halte à l'obsolescence programmée (HOP), a déposé plainte contre Apple l'accusant d'avoir "mis en place une stratégie globale d'obsolescence programmée en vue d'augmenter ses ventes". Le groupe fait également l'objet de plaintes pour les mêmes raisons aux Etats-Unis.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

JusticeJustice: après plusieurs plaintes, Apple devra expliquer ses pratiques de bridage d'iPhonesJustice: après plusieurs plaintes, Apple devra expliquer ses pratiques de bridage d'iPhones

Top