13.02.2019, 07:20

Nigeria: au moins 14 morts dans une bousculade lors d’un meeting électoral du président

chargement
La bousculade est survenue à la fin du meeting du président Muhammadu Buhari à Port-Harcourt, dans le sud-est du Nigeria.

Drame À quelques jours des élections au Nigeria, une violente bousculade a provoqué la mort de plusieurs personnes lors d’un meeting électoral du président. Selon un premier bilan, 14 personnes seraient décédées dans le drame.

Plusieurs personnes ont été tuées mardi dans une bousculade à la fin du meeting du président Muhammadu Buhari à Port-Harcourt, dans le sud-est du Nigeria, à trois jours des élections générales. La présidence a informé du drame dans la foulée.

Le président «vient juste d’être informé de la mort tragique de plusieurs membres du Congrès des progressistes (APC) dans une bousculade au meeting présidentiel tenu à Port-Harcourt, dans l’Etat de Rivers», indique un communiqué publié dans la soirée.

M. Buhari s’est dit «profondément attristé» et a souhaité un «prompt rétablissement à toutes les personnes blessées». Il a déploré «des pertes inutiles» à l’issue d’un «évènement très réussi» dans un stade de la ville pétrolière.

De sources concordantes, une partie de la foule de ses partisans a voulu sortir précipitamment par une sortie du stade Adokiye Amiesimaka, provoquant une violente bousculade.

 

 

Bilan provisoire

Le chargé de communications du centre hospitalier universitaire de Port-Harcourt, Kem Daniel-Elebiga, a déclaré que 14 personnes étaient décédées, selon un bilan provisoire. «D’autres personnes reçoivent des soins aux urgences, donc nous ne pouvons pas dire de manière définitive quelle est la situation pour le moment», a-t-il complété.

Un journaliste du journal Vanguard présent sur les lieux de la bousculade, Egufe Yafugborhi, a affirmé que «ceux de derrière poussaient et mettaient la pression sur ceux de devant, faisant tomber plusieurs personnes au sol qui ont été piétinées». «Je ne peux pas dire combien de personnes sont mortes exactement, mais j’ai compté au moins six personnes au sol qui ont été évacuées au CHU», a-t-il ajouté.

 

 

Affrontements meurtriers

Ce week-end, cinq personnes ont été tuées dans des règlements de comptes politiques entre partisans de l’APC au pouvoir et du principal parti d’opposition, le Parti populaire démocratique (PDP), près de Warri, autre ville pétrolière de la région du delta.

Les Nigérians sont appelés aux urnes samedi pour les élections présidentielles et législatives dans le pays le plus peuplé d’Afrique, avec 190 millions d’habitants.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Boko HaramNigeria: un second blindé suisse retrouvé aux mains de terroristesNigeria: un second blindé suisse retrouvé aux mains de terroristes

PluiesNigeria: les pluies torrentielles font une cinquantaine de morts et une vingtaine de disparusNigeria: les pluies torrentielles font une cinquantaine de morts et une vingtaine de disparus

CybercriminalitéEscroquerie: un Nigérian inculpé pour s'être fait passer pour l'épouse du présidentEscroquerie: un Nigérian inculpé pour s'être fait passer pour l'épouse du président

TerrorismeNigeria: au moins 31 morts dans une double attaque suicideNigeria: au moins 31 morts dans une double attaque suicide

Top