02.04.2018, 20:25

Nigeria: au moins 20 morts et 82 blessés dans des attaques de Boko Haram

chargement
Une attaque de Boko Haram au nord-est du Nigeria a fait au moins 20 morts. Sur cette image, Lai Muhammed, ministre de l'information.

Boko Haram Pendant le week-end de Pâques, plusieurs attaques de Boko Haram ont fait au moins 20 morts et 82 blessés au nord-est du Nigeria.

Le groupe djihadiste Boko Haram a multiplié les attaques pendant le week-end de Pâques contre Maiduguri, grande ville du nord-est du Nigeria. Au total, au moins une vingtaine de personnes ont été tuées et 82 blessées, selon les services de secours et des habitants.

Vendredi, quatre jeunes filles kamikazes, aux âges estimés de 13 à 18 ans, ont attaqué le camp de déplacés de Zawuya, aux environs de Maiduguri, tuant deux personnes. Puis, dimanche soir, les combattants ont tenté une incursion dans la ville même, réussissant à traverser les murs d'enceinte en sable et les fossés qui entourent cette grande cité de près de trois millions d'habitants.

Les services de secours, qui ont rapporté l'incident, ont dénombré au moins 20 morts et 82 blessés. "Le nombre de morts s'élève désormais à 20", note Bello Dambatto, responsable de l'évacuation pour la SEMA, l'agence locale de gestion des urgences.

 

 

Ses agents ont évacué 18 cadavres lundi matin dans les quartiers périphériques de Bale Shuwa et Bale Kura, "et deux autres personnes ont succombé à leurs blessures à l'hôpital", a-t-il précisé. "Nous ne sommes pas certains que les 82 autres blessés s'en sortent", a ajouté M. Dambatto. "Certains sont dans un état très critique et vont avoir besoin d'opérations lourdes."

"Les personnes ont été tuées alors qu'elles essayaient de fuir les tirs entre les insurgés et les militaires", a-t-il précisé. "La plupart des blessés ont reçu des balles."

Les combattants ont attaqué une base militaire à l'entrée de la ville, en utilisant des kamikazes, mais aussi des armes à feu et des bombes, a expliqué de son côté un officier supérieur de l'armée nigériane sous couvert d'anonymat. "Dix-huit (combattants) sont arrivés à pied pour attaquer la base, pendant que sept kamikazes ont visé les civils à Bale Shuwar et Alikaranti", a-t-il ajouté. "Les 'terroristes' ont tiré au mortier sur les troupes."

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

TerrorismeNigeria: des écolières enlevées par Boko Haram de retour chez ellesNigeria: des écolières enlevées par Boko Haram de retour chez elles

Boko HaramNigeria: 76 écolières enlevées lundi par Boko Haram retrouvées deux jours plus tardNigeria: 76 écolières enlevées lundi par Boko Haram retrouvées deux jours plus tard

LibérationNigeria: Boko Haram libère treize prisonniersNigeria: Boko Haram libère treize prisonniers

Boko Haram libère 13 prisonnièrs

Boko Haram, le groupe islamiste du Nigeria, a relâché un groupe de treize prisonniers enlevés l'année dernière....

  10.02.2018 22:27


Top