03.08.2015, 09:02

Mort du chef des rebelles

chargement

Les insurgés libyens ont annoncé la mort de leur chef militaire, Abdel Fatah Younès. Il a été abattu dans des circonstances obscures qui pourraient masquer de profondes divisions au sein de la rébellion ou un assassinat commis par des fidèles de Mouammar Kadhafi.

La mort d'Abdel Fatah Younès, annoncée jeudi soir par le président du Conseil national de transition (CNT), Moustapha Abdeljalil, porte un coup sévère à la rébellion au moment où celle- ci lance une nouvelle offensive dans l'ouest du pays.

La famille de l'ancien ministre de l'Intérieur de Mouammar Kadhafi, rallié depuis février à l'opposition, a néanmoins assuré vendredi au CNT qu'elle continuerait à soutenir la rébellion.

Scènes de liesse à Tripoli

Abdel Fatah Younès a été abattu alors qu'il avait été rappelé de la ligne de front de Brega, à l'ouest de Benghazi. Il devait comparaître devant une commission judiciaire chargée d'enquêter sur des questions militaires, a déclaré Moustapha Abdeljalil, sans donner plus de précisions.

Le bruit a couru qu'il était soupçonné d'avoir mené des discussions secrètes avec le gouvernement de Kadhafi. «Cela ressemble à un assassinat orchestré par les hommes de Kadhafi», a estimé le journaliste et activiste libyen Chamis Achour, basé à Londres. «Ils espèrent ainsi créer des divisions entre les rebelles. Il y a certainement eu une trahison, une cellule dormante parmi les rebelles. On l'a incité à rentrer à Benghazi et il a été abattu avant d'y arriver. C'est un gros revers et une lourde perte pour les rebelles.»

L'annonce de sa mort a provoqué des scènes de liesse chez les partisans de Kadhafi à Tripoli, selon des témoins.

Abdel Younès faisait partie du groupe qui porta Mouammar Kadhafi au pouvoir par un coup de force en 1969. Il avait fait défection pour rejoindre la rébellion en février dernier, devenant le chef des opérations militaires du CNT, instance aujourd'hui reconnue comme représentante légitime du peuple libyen par une trentaine de pays, dont le Portugal, qui a annoncé son soutien hier.

ats-afp-reuters


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

POLITIQUEEtats-Unis: un Américain détenu en Iran libéré, Donald Trump remercie la SuisseEtats-Unis: un Américain détenu en Iran libéré, Donald Trump remercie la Suisse

live
PandémieCoronavirus: le château de Chillon rouvrira ses portes lundiCoronavirus: le château de Chillon rouvrira ses portes lundi

RACISMEEtats-Unis: mort de George Floyd requalifiée en ''meurtre'', quatre policiers inculpésEtats-Unis: mort de George Floyd requalifiée en ''meurtre'', quatre policiers inculpés

RacismeEtats-Unis: l'avocat personnel de Trump dérape à la TV britanniqueEtats-Unis: l'avocat personnel de Trump dérape à la TV britannique

SecoussesSéisme de magnitude 6,4 au large de l’IndonésieSéisme de magnitude 6,4 au large de l’Indonésie

Top