Mort de JFK: le meilleur des théories du complot

chargement

Complot Mais qui donc a tué le président Kennedy? Si la version officielle veut que Lee Harvey Oswald soit le seul tireur et qu'il ait agi seul, nombreux sont ceux qui privilégient les théories du complot.

Par A. C.
  22.11.2013, 07:00
Le chauffeur, les extraterrestres, la CIA, mais qui donc a tué JFK?

Selon un sondage réalisé par AP-GfK à la mi-avril 2013, encore près de 59% des Américains pensent que plusieurs personnes auraient pu être impliquées dans un complot visant à tuer le président, alors que seulement 24% d'entre eux estiment qu'Oswald a agi seul. 

"Et la vérité te rendra libre", affirme de son côté le "Musée du Complot". Ce petit établissement privé de Dallas combat la version officielle. Coupures de journaux et photos à l'appui, il tente de convaincre avec des moyens limités. Un schéma dessiné sur un mur explique la théorie jugée la plus vraisemblable par le propriétaire des lieux: neuf tirs par deux personnes. Mais parallèlement, des théories impliquant aussi bien le vice-président Lyndon Johnson que des extraterrestres prolifèrent. Petit tour d’horizon.

Théorie n°1 - La mafia

Après avoir bénéficié de la générosité de certains parrains pendant la campagne présidentielle, John F. Kennedy laisse son frère Bobby, ministre de la Justice, engager la lutte contre le crime organisé. Mais "l'honorable société" n'aurait pas apprécié... 

Parmi les complices, et soupçonné d'avoir dissimulé le complot, on cite souvent J. Edgar Hoover, directeur du FBI. La mafia, au courant de son homosexualité, lui aurait fait subir un chantage. Après l’assassinat de Kennedy, Hoover fut nommé directeur à vie par le nouveau président Johnson.

Théorie n°2 - La CIA

A cette époque, la CIA a plusieurs motifs de tuer le président. Mais la plus valable est certainement la menace que son administration fait peser sur l'indépendance de l'agence. Car Kennedy ne s’en est jamais caché, il compte bien mettre un terme aux prérogatives de certaines sphères d'influence.

Pour reprendre le contrôle de la CIA, qu’il considére comme un "état dans l’état", Kennedy évince son directeur, Allen Dulles. Se serait-il vengé après avoir subi cet affront? Reste qu'il a est par Johnson à la commission d'enquête Warren chargé de faire la lumière sur l'assassinat, d'où un sérieux soupçon de connivence entre les deux hommes.

Théorie n°3 – La piste cubaine

La mort du président intervient quelques mois seulement après la crise des missiles cubains. Il n'en faut pas plus pour que certains estiment que Fidel Castro et l'URSS sont à l'origine de l'assassinat, d'autant que Lee Harvey Oswald, le tireur présumé, était marxiste.

Une autre théorie tend à montrer que ce sont des exilés cubains anti-castristes entraînés et travaillant pour la CIA qui auraient tué Kennedy. Leur motif ? Le manque d’appui du président au débarquement de la Baie des Cochons (tentative d'invasion militaire de Cuba par des exilés cubains soutenus par les États-Unis en avril 1961). 

Théorie n°4 – Le vice-président

Dans une enquête, la première question est souvent de savoir à qui profite le crime. Dans le cadre de l'affaire Kennedy, on pense tout naturellement au vice-président.

Originaire du Texas, où a été assassiné JFK, Johnson est impliqué dans diverses enquêtes criminelles (pour trafic d'influence, détournement de fonds, blanchiment d'argent et corruption). Mais une fois président, soit deux heures et huit minutes après l'assassinat de Kennedy, il est libéré de tout soupçon.

Et s’il n’est peut-être pas le conspirateur de toute l'opération, il est possible qu'il se soit entendu avec l'extrême droite sudiste, la mafia et la CIA pour leur permettre d'assassiner le président et d'étouffer l'affaire. Cette thèse a gagné de nombreux partisans grâce au film d'Oliver Stone "JFK", sorti en 1997. Surtout auprès des jeunes pour lesquels il s'agit quasiment de la seule source d'information.

Théorie n°5 - L'extrême-droite

L'extrême droite est également été pointée du doigt par les enquêteurs. D'une part elle reproche à Kennedy d'être trop tendre avec Cuba et l’URSS, et d'autre part, elle n'approuve pas sa volonté de donner les droits civiques aux Noirs américains.

Le jour même de l'arrivée de JFK à Dallas (fief sudiste), l'extrême droite distribue des tracts anti-Kennedy intitulés "Recherché pour Haute Trahison"...

Enfin, on apprend que Kennedy s'apprêtait à révéler les liens étroits entre une partie de l'establishment américain et les nazis jusqu'à Pearl Harbour (une thèse reprise par Sulitzer dans son thriller "Puits de lumière").

Théorie n°6 - Les lobbies

En décidant de désengager les USA du Sud-Viêtnam, John F. Kennedy nuit aux intérêts des lobbies militaro-industriels. D'autre part, il travaille à un projet de loi visant à réduire de manière drastique les avantages fiscaux des pétroliers texans. Il s'attaque donc à deux lobbies puissants, qui ont peut-être simplement décidé de ne pas se laisser faire... 

Théorie n°7 - La maladresse

Selon certains, la mort de Kennedy serait due à une maladresse d'un agent des services secrets. Répondant au premier tir d'Oswald, il aurait tué accidentellement celui qu'il était censé protéger.

Moins fumeuse, une autre théorie raconte qu'Oswald lui-même, voulant abattre le gouverneur Connally, aurait raté sa sa cible.

Théorie n°8 - Les extraterrestres

Certains adeptes de l'ufologie en sont persuadés: Kennedy a été assassiné parce qu'il s'apprêtait à informer le grand public de l'existence des extraterrestres.

Dix jours avant sa mort, JFK aurait demandé dans une lettre à la CIA des documents confidentiels concernant les OVNIS. Et ce n'est pas tout, juste avant son déplacement à Dallas, il aurait rencontré Eisenhower lui-même concerné par l'accident de Roswell. Une coïncidence?

Théorie n°9 - Le chauffeur de la voiture

Et si le président n'avait pas été tué par des tireurs embusqués mais par un tireur embarqué? Selon le conspirationniste William Cooper, c'est le chauffeur de la voiture présidentielle William Greer qui est coupable. Pourquoi une telle hypothèse? A cause du hoquet de la voiture qui manque de s'arrêter au moment des tirs et la lenteur de la réaction avec laquelle le chauffeur se décide à accélérer.

Le chauffeur de Kennedy était par ailleurs membre du Secret service, dont le rôle est notamment d'assurer la sécurité du président. De quoi accréditer la thèse que cette agence gouvernementale est peut-être derrière l'assassinat.

Théorie n°10 - L'homme au parapluie

Qui est l'homme au parapluie noir déployé qui regarde passer la voiture Kennedy ? Il est midi et demi, le ciel est limpide et cet homme est probablement le seul dans la ville de Dallas à porter cet accessoire parfaitement inutile mais très visible.  Est-ce un signal pour un tireur? Dissimule-t-il un mécanisme meurtrier?

Selon ses propres explications, on a découvert qu’il voulait seulement protester. Protester contre JFK? Non. Contre la politique d'apaisement face à l'Allemagne nazie menée par le père de John Kennedy, Joseph, lorsqu'il était ambassadeur au Royaume-Uni, entre 1938 et 1939.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Fait diversUne femme retrouvée morte dans sa voiture en France voisineUne femme retrouvée morte dans sa voiture en France voisine

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du 24 juilletCoronavirus: toutes les nouvelles du 24 juillet

COVID-19Coronavirus: la France craint le grand incendieCoronavirus: la France craint le grand incendie

pandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 23 juilletCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 23 juillet

Carnet noirL’humoriste français Jean-Yves Lafesse est mort à 64 ansL’humoriste français Jean-Yves Lafesse est mort à 64 ans

Top