03.08.2015, 08:57

Mesures d'austérité à mettre en œuvre

chargement

Les dirigeants européens n'ont pas relâché la pression hier. Ils ont appelé Athènes à mettre en œuvre les mesures d'austérité prévues. «Il n'y a pas d'alternative. Nous avons un plan, maintenant il est temps de l'appliquer (...) Il n'y a pas de plan B», a déclaré, lors d'une conférence de presse, Pia Ahrenkilde-Hansen, porte-parole de la Commission européenne.

La chancelière allemande, Angela Merkel, a déclaré que le vote de confiance était une étape importante, mais que la Grèce devait maintenant agir. Elle a insisté sur la nécessité d'entreprendre sans tarder des privatisations d'entreprises nationales et d'augmenter les recettes fiscales. François Baroin, porte-parole du gouvernement français, a de son côté affirmé qu'«aucun défaut de crédit» de la Grèce ne serait accepté.

Le Parlement grec a voté hier aux premières heures la confiance au gouvernement socialiste de George Papandréou, ouvrant ainsi la voie à l'adoption d'un plan d'austérité, condition sine qua non pour obtenir l'aide financière du Fonds monétaire international (FMI) et de l'Union européenne. Au même moment, 20 000 manifestants protestaient devant le parlement contre les mesures de rigueur prévues.

Le vote de confiance a été acquis par 155 voix contre 143, avec deux abstentions. L'ensemble des députés du parti socialiste (Pasok) au pouvoir a fait bloc derrière le gouvernement après avoir, pour certains d'entre eux, affiché des réticences. Les élus de l'opposition de droite ont voté contre.

Le conseil des ministres a ensuite avalisé dans l'après-midi la «loi d'application» détaillant les mesures qui fâchent du plan, en vue d'un vote avant le 30 juin, comme exigé par la zone euro. Le vote aura probablement lieu le 28. / ats-reuters-afp


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

LitigeEtats-Unis: Bayer et BASF condamnés à verser 260 millions à un cultivateurEtats-Unis: Bayer et BASF condamnés à verser 260 millions à un cultivateur

EpidémieCoronavirus: le bilan en Chine s’alourdit à 1770 morts, des experts se réunissent à PékinCoronavirus: le bilan en Chine s’alourdit à 1770 morts, des experts se réunissent à Pékin

IntempériesTempête Dennis: un mort au Royaume-Uni, foyers sans électricité en FranceTempête Dennis: un mort au Royaume-Uni, foyers sans électricité en France

DÉFENSEEtats-Unis et Chine, une rivalité exacerbéeEtats-Unis et Chine, une rivalité exacerbée


Top