21.11.2018, 00:01

Madrid veut avoir son mot à dire sur Gibraltar

Premium
chargement
Le chef du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, a agité, hier, la menace d’un veto sur le projet d’accord sur le Brexit.
Par par MATHIEU DE TAILLAC, Madrid

BREXIT Nouvel obstacle au projet d’accord de divorce entre le Royaume-Uni et l’Union européenne: l’Espagne menace désormais de boycotter le texte.

La réaction est allée crescendo, jusqu’à ce que, hier matin, le président du gouvernement espagnol agite la menace d’un veto: «L’Espagne votera non au Brexit le 25 novembre si l’accord de retrait ne reconnaît pas le rôle de l’Espagne dans la négociation directe du Royaume-Uni sur Gibraltar», a...

À lire aussi...

live
PANDÉMIECoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 4 juinCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 4 juin

RACISMEEtats-Unis: début de la cérémonie d’hommage à George Floyd à MinneapolisEtats-Unis: début de la cérémonie d’hommage à George Floyd à Minneapolis

PALÉONTOLOGIEArgentine: les restes d’un nouveau petit dinosaure carnivore ailé découvertsArgentine: les restes d’un nouveau petit dinosaure carnivore ailé découverts

RACISMEEtats-Unis: mort de George Floyd requalifiée en ''meurtre'', quatre policiers inculpésEtats-Unis: mort de George Floyd requalifiée en ''meurtre'', quatre policiers inculpés

EnquêteFrance: enquête après des soupçons de violences policièresFrance: enquête après des soupçons de violences policières

Soupçons de violences policières

La police des polices françaises a été saisie après la diffusion d’images de vidéosurveillance montrant un policier...

  04.06.2020 19:34

Top