06.08.2015, 15:27

Macédoine: des milliers de manifestants demandent la démission du gouvernement

chargement
Des milliers de manifestants sont descendus dans les rues de Skopje pour demander la démission du gouvernement macédonien, à l'origine de la crise économique que traverse le pays, selon eux.

Skopje Accusé d'être à l'origine de la crise économique que traverse la Macédoine, le gouvernement conservateur est chahuté par quelque milliers de manifestants ce samedi à Skopje.

Plusieurs milliers de Macédoniens ont manifesté samedi à Skopje à l'appel de l'opposition de gauche. Ils réclament la démission du gouvernement conservateur accusé d'être responsable de la grave crise économique que traverse cette ex-république yougoslave.

Cette manifestation intervient après que la majorité gouvernementale a adopté lundi le budget 2013 vivement critiqué par l'opposition, lors d'une séance marquée par des incidents à l'intérieur et à l'extérieur du Parlement. Ces heurts ont fait 17 blessés, dont onze policiers et deux députés.

Portant des banderoles proclamant "A bas le gouvernement", les protestataires - 4000 selon la police -, ont manifesté sans incident devant le siège du principal parti de la coalition gouvernementale (VMRO-DPMNE), entourés d'un important dispositif policier, a rapporté une journaliste de l'AFP.

"Nous nous sommes rassemblés ici, car nous n'avons pas de véritable Parlement et de véritable gouvernement", a lancé à la foule le leader de l'opposition Branko Crvenkovski, qui depuis l'adoption du budget ne cesse d'exiger la démission du gouvernement.

"Ce gouvernement ne peut même pas respirer sans endetter le pays", a-t-il lancé. La foule lui a répondu en sifflant et en criant "A bas le gouvernement".

En Macédoine, où le chômage frappe 31% des quelque deux millions d'habitants, le budget 2013 prévoit 2,7 milliards d'euros de dépenses et 2,4 milliards d'euros de recettes. L'économie macédonienne devrait stagner en 2012, selon la prévision de la Banque mondiale, qui table toutefois sur une croissance de 1% l'année prochaine pour le pays balkanique.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top