Les «revenants», un casse-tête européen

chargement

SYRIE La France, l’Allemagne et plusieurs autres pays temporisent alors que Donald Trump les presse de rapatrier «leurs» djihadistes.

Par par ANNE ROVAN, Bruxelles
 19.02.2019, 00:01
Premium
L’Europe est bien embarrassée par ses ressortissants partis faire le djihad en Syrie et désormais capturés, notamment, par les forces kurdes ayant combattu l’Etat islamique.

que répondre à l’injonction de Donald Trump alors que l’organisation Etat islamique est sur le point d’être vaincue en Syrie? C’était, hier, le casse-tête des ministres des Affaires étrangères des Vingt-Huit réunis à Bruxelles, au lendemain de l’appel du président américain exhortant les Européens à accepter le rapatriement sur le Vieux Continent de tous les combattants de l’Etat...

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: surcoût de 160 millions de francs pour les EMS qui demandent de l'aideCoronavirus: surcoût de 160 millions de francs pour les EMS qui demandent de l'aide

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du 9 avrilCoronavirus: toutes les nouvelles du 9 avril

DisparitionCarnet noir: mort du rappeur américain DMX, à 50 ansCarnet noir: mort du rappeur américain DMX, à 50 ans

NatureSaint-Vincent: le volcan La Soufrière entre en éruption, l’île en alerte rougeSaint-Vincent: le volcan La Soufrière entre en éruption, l’île en alerte rouge

Positive attitudeMarre des infos négatives? Voici les 5 bonnes nouvelles de la semaineMarre des infos négatives? Voici les 5 bonnes nouvelles de la semaine

Les 5 bonnes nouvelles de la semaine

Chaque semaine, nous vous proposons de sortir de l’actu souvent anxiogène à la découverte des bonnes nouvelles qui...

  09.04.2021 13:24

Top