30.10.2018, 00:01

«Les moyens de ses réformes»

Premium
chargement
Les supporters de Jair Bolsonaro jubilent: leur candidat devrait pouvoir imposer un virage radical au Brésil.
Par Pascal Baeriswyl

BRÉSIL Candidat d’extrême droite, Jair Bolsonaro a emporté haut la main l’élection présidentielle. Désormais, il peut lancer un programme jugé ultralibéral. Une défaite pour les idées de gauche en Amérique latine.

La jeune démocratie brésilienne a basculé dans l’inconnu, hier, avec son premier président d’extrême droite, plus de 30 ans après la fin de la dictature. Jair Bolsonaro, qui prendra ses fonctions le 1er janvier 2019, a reçu, dimanche, un mandat clair avec plus de 55% des voix, devant le...

À lire aussi...

EpidémieCoronavirus: l’Italie boucle les zones touchées par l’épidémieCoronavirus: l’Italie boucle les zones touchées par l’épidémie

EpidémieCoronavirus: pas de patient zéro pour le foyer de coronavirus en LombardieCoronavirus: pas de patient zéro pour le foyer de coronavirus en Lombardie

EpidémieCoronavirus: Washington accuse la Russie de désinformation en ligneCoronavirus: Washington accuse la Russie de désinformation en ligne

AppréhensionG20: en Arabie, les leaders mondiaux se penchent sur les retombées du coronavirusG20: en Arabie, les leaders mondiaux se penchent sur les retombées du coronavirus

Moyen-OrientAfghanistan: débuts encourageants d’une trêve historiqueAfghanistan: débuts encourageants d’une trêve historique

Top