21.10.2016, 10:18

Les hauts fonctionnaires belges bientôt obligés d'être bilingues

chargement
Une proposition de loi en ce sens a été approuvée ce jeudi par le conseil des ministres.

Examen Les hauts fonctionnaires belges devront bientôt passer un examen pour prouver qu'ils sont bilingues. En cas d'échec, ils risquent de perdre leur place.

Cent trente-trois hauts fonctionnaires belges vont devoir prouver leur bilinguisme. Ils devront passer un examen qui pourrait leur faire perdre leur place en cas d'échec.

Une loi pour le "bilinguisme fonctionnel" des hauts fonctionnaires fédéraux avait été présentée en 2002 par le ministre de la Fonction publique Luc Van den Bossche. Le texte avait été voté, mais était resté lettre morte: les partis francophones n'étaient pas très enthousiastes à l'idée d'un tel examen, de peur que de nombreux fonctionnaires francophones n'atteignent pas le niveau requis.

"Tout cela a pour conséquence qu'il y a aujourd'hui dans l'administration publique des équipes dans lesquelles les dirigeants et les collaborateurs ne se comprennent pas bien", a indiqué le cabinet de l'actuel ministre de la Fonction publique Steven Vandeput, revenant sur des informations de journaux flamands.

 

Dossier symbolique

Sur les 133 hauts fonctionnaires concernés, ceux qui entrent en fonction risquent d'être remerciés s'ils ne réussissent pas l'examen linguistique dans les six mois. Ce délai est porté à 30 mois pour les hauts fonctionnaires déjà en poste, a précisé le cabinet à l'agence Belga.

Quant aux quelque 4000 fonctionnaires dirigeants, ils ne risquent pas le licenciement en cas d'échec, mais ils ne pourront plus évaluer leurs collaborateurs de l'autre registre linguistique. "Nous allons également prévoir des formations et un accompagnement", a ajouté M. Vandeput, membre du parti nationaliste flamad N-VA.

"C'est un dossier symbolique", commente Marc Saenen, du syndicat chrétien ACV (CSC). Selon lui, M. Vandeput "vient un peu trop tard. Les cas les plus flagrants de francophones incapables de s'exprimer en néerlandais sont derrière nous. Il y a eu un sérieux mouvement de rattrapage."

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

LanguesPour des affiches et des publicités bilingues à BiennePour des affiches et des publicités bilingues à Bienne

FormationLes communes du Jura bernois soutiennent le programme de maturité bilingueLes communes du Jura bernois soutiennent le programme de maturité bilingue

Top