25.06.2018, 00:01

Les comptes de campagne sèment le doute en France

Premium
chargement
Le candidat socialiste, Benoît Hamon, aurait bénéficié de tarifs à prix cassés pour l’organisation d’un certain nombre d’événements.
Par Paris, Benjamin Masse

POLITIQUE Benoît Hamon, Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen sont épinglés par une commission.

Les révélations se succèdent, concernant les comptes de campagne des principaux candidats à la dernière élection présidentielle française. En fin de semaine dernière, c’est Benoît Hamon qui a été épinglé par la presse. Selon «Le Parisien», le candidat socialiste – qui a fondé, depuis, son mouvement Générations – aurait bénéficié de tarifs à prix cassés pour l’organisation d’un certain...

À lire aussi...

InquiétudeCoronavirus: le bilan passe à 2236 morts en Chine, le temps presse pour enrayer l'épidémieCoronavirus: le bilan passe à 2236 morts en Chine, le temps presse pour enrayer l'épidémie

AlerteAttentat raciste de Hanau: l’Allemagne renforce la sécurité autour des sites sensiblesAttentat raciste de Hanau: l’Allemagne renforce la sécurité autour des sites sensibles

OppositionsUnion européenne: pas d’accord sur le budget à cause de divergences entre les EtatsUnion européenne: pas d’accord sur le budget à cause de divergences entre les Etats

EpidémieCoronavirus: six personnes contaminées près de Milan, dont une en état graveCoronavirus: six personnes contaminées près de Milan, dont une en état grave

FléauTerrorisme d'extrême droite: d'Utoya à Hanau, retour sur une décennie d'attentats meurtriersTerrorisme d'extrême droite: d'Utoya à Hanau, retour sur une décennie d'attentats meurtriers

Top