21.02.2018, 00:01

«Les blessés sont condamnés à mort»

Premium
chargement
Plus de 200 civils ont perdu la vie et 500 ont été blessés sous les bombes, ces trois derniers jours, parmi lesquels de nombreux enfants.
Par Thierry JAcolet

SYRIE Les forces pro-Assad laminent l’enclave rebelle de la Ghouta orientale pour en finir et passer à Idlib.

Pilonner, bombarder, gazer, affamer… Le régime syrien a tout essayé jusqu’à présent pour faire tomber le dernier bastion rebelle aux portes du pouvoir, à côté de Damas, la Ghouta orientale, qu’il assiège depuis 2013. Il est en passe de forcer le dernier verrou. Depuis dimanche, l’armée et son parrain russe ont passé la vitesse supérieure. Avions, hélicoptères et artillerie...

À lire aussi...

ALLEMAGNE«La CDU a une énorme responsabilit黫La CDU a une énorme responsabilité»

«La CDU a une énorme responsabilité»

Sous le choc de l’attentat raciste de Hanau, le gouvernement renforce la sécurité. Une ONG réagit et critique le parti...

  22.02.2020 00:01
Premium

BRÉSILUn Jésus noir enflamme le carnaval de RioUn Jésus noir enflamme le carnaval de Rio

ÉTATS-UNISNew York aurait gonflé le prix des licences de taxi de 810 millionsNew York aurait gonflé le prix des licences de taxi de 810 millions


InquiétudeCoronavirus: le bilan passe à 2236 morts en Chine, le temps presse pour enrayer l'épidémieCoronavirus: le bilan passe à 2236 morts en Chine, le temps presse pour enrayer l'épidémie

Top