08.12.2017, 00:01

Le parlement adopte définitivement le mariage homosexuel

Abonnés
chargement
L’Australie rejoint le club des pays autorisant le mariage gay.

 08.12.2017, 00:01 Le parlement adopte définitivement le mariage homosexuel

Par Aude Bariéty - le figaro

AUSTRALIE Près de 62% des citoyens s’étaient prononcés en faveur de cette mesure lors d’une consultation par voie postale.

Le premier ministre conservateur australien, Malcom Turnbull, favorable au mariage homosexuel, souhaitait que le mariage gay soit légalisé avant Noël. C’est désormais chose faite, ou presque, malgré l’opposition de la frange la plus conservatrice des élus australiens. Hier, à 146 voix contre 4, la Chambre des représentants a adopté le texte sur le mariage gay, une semaine après son...

Le premier ministre conservateur australien, Malcom Turnbull, favorable au mariage homosexuel, souhaitait que le mariage gay soit légalisé avant Noël. C’est désormais chose faite, ou presque, malgré l’opposition de la frange la plus conservatrice des élus australiens. Hier, à 146 voix contre 4, la Chambre des représentants a adopté le texte sur le mariage gay, une semaine après son adoption par le Sénat par 43 voix contre 12.

Une fois la loi signée par le gouverneur général Peter Cosgrove, représentant de la reine Elisabeth II qui règne sur l’Australie, les couples de même sexe pourront officiellement déposer leurs demandes d’union et se marier dès le mois prochain. «Il est l’heure de plus de mariages. De plus d’engagement. De plus d’amour. De plus de respect. L’égalité dans le mariage est passée!», s’est réjoui Malcom Turnbull sur Twitter.

Unions annulées

Cette annonce a suscité des scènes de liesse partout en Australie. À l’issue d’une consultation par voie postale menée entre septembre et novembre, 62% des 12,7 millions de votants s’étaient prononcés en faveur d’une légalisation du mariage gay, ce qui a poussé la plupart des parlementaires de tout bord à respecter la volonté de la majorité de la population. Les opposants au texte ont tenté de faire passer des amendements sur des exceptions religieuses, en vain. Le mariage homosexuel était explicitement interdit en Australie depuis qu’en 2004, une modification du Marriage Act de 1961 précisait que le mariage concernait exclusivement l’union d’un homme et d’une femme. Fin 2013, une série d’unions entre personnes de même sexe à Canberra avait été annulée par la Haute Cour australienne, qui avait estimé que l’assemblée législative du territoire de Canberra n’aurait pas dû autoriser le mariage homosexuel, car seul le Parlement avait ce pouvoir.

Pays en réflexion

L’Australie rejoint donc le club encore restreint des pays ayant adopté une loi autorisant le mariage homosexuel, après l’Allemagne, Malte, la Finlande (2017), la Colombie (2016), le Groenland (2015), l’Irlande, les États-Unis, le Luxembourg (2014), la Grande-Bretagne (2014), la Nouvelle-Zélande, l’Uruguay, la France (2013), le Danemark (2012), l’Argentine, l’Islande, le Portugal (2010), la Suède, la Norvège (2009), l’Afrique du Sud (2006), l’Espagne, le Canada (2005), la Belgique (2003) et les Pays-Bas (2000).

Certains pays sont également en pleine réflexion sur le sujet. Au Mexique, le mariage gay est autorisé dans certains États seulement, et le projet du président consistant à étendre cette autorisation à l’ensemble du pays suscite un important débat. En Autriche, la cour constitutionnelle a décidé, mardi dernier, que les couples de même sexe devraient être autorisés à se marier «au plus tard après le 31 décembre 2018». Aude Bariéty - le figaro


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top